Editeur : Pocket
Date de sortie : 9 avril 2015
Genres : heroic fantasy, light fantasy

Synopsis

Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…

Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.

Critique

Et si on rentrait dans le vif du sujet ?

Si vous avez lu ma critique du premier volet, vous savez certainement que j’ai apprécié ce début d’histoire, sans pour autant être subjuguée. A la lecture du tome 2 cependant, je peux d’ores et déjà vous assurer que je revois mes positions ! Dévoré en quelques jours à peine, Le Fils de la lune a été pour moi comme une révélation ! Enfin, je comprends le succès de cette série et les éloges faits à Gabriel Katz, qui a pris soin de dédicacer mon exemplaire avec une touche d’humour :

Alors que je désespérais de voir nos trois héros tourner en rond, les voilà embarqués pour Woltan, pays de toutes les interrogations. C’est donc avec beaucoup d’attentes que je suis entrée au cœur de l’intrigue… et je ne suis pas déçue !

Des personnages enfin entiers

Comme c’était un peu le point faible de La Traque, je tiens à revenir sur mon attachement aux différents personnages. S’ils étaient déjà très intéressants au départ, il me manquait la petite étincelle pour faire la différence, ce petit quelque chose qui fait que l’on tremble lorsqu’ils passent à un cheveu de la mort. Et c’est justement ce qui s’est produit dans ce tome 2, avec un temps de retard certes, mais peu importe.

J’ai finalement entrevu toutes les facettes et toute la complexité d’Olen, Karib et Nils, ce qui les a rendus beaucoup plus humains à mes yeux. J’ai particulièrement apprécié le décalage existant entre leur ancienne identité et leur nouvelle vie, comme s’ils avaient changé sans retour en arrière possible.

Le suspense porté à son comble

Toujours aussi présente, l’action trouve un second souffle. De situations inextricables en rebondissements imprévus, nos trois compagnons se jettent corps et âme dans une quête désespérée, censée répondre à LA question : pourquoi ont-ils perdu la mémoire ? Et c’est là que l’on découvre que le complot dont ils sont victimes va bien au-delà de ce que l’on aurait pu imaginer

Narré par la plume toujours aussi efficace de Gabriel Katz, le récit en devient palpitant. Et quelle fin ! J’ai bien cru avoir une crise cardiaque en lisant les dernières lignes, refusant de me contenter de ce petit bout de révélation incroyable !

Alors… tome 3, où es-tu ?

Du même auteur

Le Puits des mémoires, tome 1 : La Traque, Gabriel Katz
Le Puits des mémoires, tome 3 : Les Terres de cristal, Gabriel Katz

Aeternia, tome 1 : La Marche du Prophète, Gabriel Katz
Aeternia, tome 2 : L’Envers du monde, Gabriel Katz

Publicités