Editeur : Plume Blanche (collection Plume Noire)
Date de sortie : 4 septembre 2018
Genre : urban fantasy

Synopsis

Soen se retrouve entraîné, bien malgré lui, derrière les murs, dans la Fosse. Pris entre les griffes des Autres, il n’a pas d’autre choix que de les suivre jusqu’à leur repaire où son sort sera déterminé.

Lorsque le verdict tombe et qu’il est condamné à nourrir l’une des monstrueuses créatures durant sept années, Soen s’attend irrémédiablement au pire. Seulement, ce n’est que le début…

Critique

Une suite plus tôt que prévue ? Je prends !

Quand j’ai appris que les éditions Plume Blanche seraient présentes à Mon’s Livre avec des avant-premières, eh bien, j’ai sauté de joie ! J’étais tellement contente de pouvoir découvrir le tome 2 de la saga Les Autres avant sa sortie officielle – septembre 2018, imaginez comme ç’aurait été long ! Seul petit bémol : l’auteure n’était pas présente pour une dédicace, mais… tant pis.

J’ai également acheté Le lion blanc, le troisième volet du Porteur de Mort d’Angel Arekin, mais celui-ci fera l’objet d’un article à paraître la semaine prochaine (entre nous, je l’ai déjà dévoré, et ce fut un vrai coup de coeur !).

Mais revenons-en à l’étape 2, Le Calice. Qu’en ai-je pensé ? Pour tout vous dire, le bilan est un peu mitigé…

On descend d’un cran

Ça me déchire le coeur de l’avouer, mais j’ai trouvé ce deuxième volume un peu moins bien que le précédent. Cependant, avant d’aller plus loin dans ma chronique, sachez qu’il vaut mieux avoir lu Le Survivant pour éviter d’être spoilé, car il m’est impossible d’étoffer mon avis sans en dévoiler un minimum.

Bref, vous voilà prévenu !

Au revoir Clémenceau, bonjour La Fosse

Vous l’aurez compris, le cadre change du tout au tout. Escorté de sa cousine Julia, Soen se retrouve propulsé à l’extérieur des murailles qui le protégeaient autrefois des Autres. J’étais bien sûr curieuse de savoir ce qui allait lui arriver. C’est là que le manque d’originalité déjà relevé dans ma précédente chronique m’a rattrapée. Pas de surprise, donc : un combat perpétuel entre vampires et loups-garous, voilà ce qui se cachait derrière l’appellation Les Autres.

Ceci dit, l’auteure a su mettre en place une organisation des différentes communautés propre à son histoire et une intrigue qui a su attiser mon intérêt, grâce à Lyra. Il y avait donc des choses à découvrir, malgré un nombre de pages toujours aussi faible (240 pour être précise).

Des relations complexes et approfondies

C’est l’un des points forts de Sandra Moyon : développer au maximum les liens que tissent ses personnages. Tous ont donc une personnalité bien différente et on a parfois du mal à en cerner certains, comme Lorin par exemple qui semble doté d’une ambivalence particulière.

Le hic, c’est que toute l’histoire tourne exclusivement autour de ça, des relations que noue Soen avec les individus qu’il rencontre, vampires ou non. Si son amitié avec Light m’a semblé touchante, j’ai eu plus de mal avec son indécision concernant Eyden, son Saigneur. J’ai trouvé que l’on tombait un peu dans le cliché du vampire et de la personne qui le nourrit, car c’est un grand classique en bit-lit (même si, ici, il s’agit de deux hommes). D’ailleurs, est-ce toujours de la dystopie ? Je pencherais plutôt pour de l’urban fantasy.

Une plume plus empressée ?

Même si je suis toujours aussi sensible au style de Sandra Moyon, j’ai eu l’impression que cette dernière était pressée de terminer son histoire. Je me trompe peut-être, ceci dit. Mais une expression – mon regard se chevilla au sien – revenait sans cesse dans le livre, et ça m’a un peu gênée.

Attendons la suite pour en savoir plus

Et oui, au final, ce deuxième volet contient peu de réponses mais fait naître beaucoup d’interrogations. Qui est Lyra et quelle est son histoire ? Que va devenir Soen dans ce monde où il se trouve au bout de la chaîne alimentaire ? Et qui est cet inconnu qui surgit à la fin pour créer un véritable cliffhanger ? J’ai ma petite idée sur la question, mais je ne peux vous en dire plus.

Ainsi, malgré cette minuscule déception, je suis impatiente de lire l’étape 3, même si je ne sais quand il paraîtra…

Du même auteur

Les Autres, étape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon
Les Autres, étape 3 : Le Saigneur, Sandra Moyon