Editeur : Zinedi
Date de sortie : 4 octobre 2018
Genre : heroic fantasy (jeunesse)

Synopsis

Loki a enlevé la princesse Aelyne pendant la chute de l’Atlantide et personne n’a pu l’arrêter. Le dieu fourbe s’est enfui vers un monde inconnu : Midgard.

Le roi Kadfael et ses compagnons n’ont pas le choix, il leur faut accepter l’aide d’un dieu vieillissant : Odin lui-même. Ils se retrouvent alors entraînés dans une odyssée très périlleuse. De Nidavellir à Midgard en passant par des mondes encore plus sombres, ce voyage légendaire sera peut-être le dernier de leur vie.

Le courage des héros sera soumis à rude épreuve à chaque instant. Très vite ils comprendront qu’il ne s’agit pas seulement de sauver la fille du roi. Un complot bien plus vaste menace l’équilibre fragile entre les neuf mondes d’Yggdrasil. La Mort incarnée est revenue et elle vient réclamer son dû. La prophétie du Ragnarok est sur le point de se réaliser !

Mais que peuvent de simples mortels face à des êtres surnaturels et invincibles ? Personne n’échappera à son destin. L’aventure finira là où elle a commencé, même si tous ne pourront survivre…

Critique

Un point final

C’est avec beaucoup d’attentes que je me suis replongée dans les Chroniques des prophéties oubliées. En effet, après un premier volet mitigé, j’avais plutôt bien apprécié le deuxième. J’espérais donc une nouvelle amélioration, une nouvelle évolution. Malheureusement, j’ai été déçue par ce troisième et dernier numéro.

Je tiens malgré tout à remercier les éditions Zinedi pour leur confiance. Je suis contente d’avoir pu terminer cette trilogie.

Le temps de (re)prendre ses marques

Au début de son livre, Bertrand Crapez annonce qu’il a omis de prévoir un récapitulatif de ses personnages. À quoi bon ? Si on suit la série depuis son commencement, on connaît chacun de ses protagonistes. Mais c’est là surestimer ma mémoire ! J’étais donc un peu perdue en retrouvant Kadfael et ses acolytes. Il m’a fallu du temps pour situer l’histoire, ses personnages et son intrigue, ce qui a rendu les débuts un tantinet difficiles.

Au coeur de la mythologie nordique

Thor, Loki, Odin : voici d’illustres légendes que j’avais hâte de rencontrer dans L’héritier d’Asgard. Mais voilà, je n’adhère pas aux choix de l’auteur. En effet, plutôt que de découvrir une réécriture des légendes nordiques, j’ai surtout vécu des aventures les plus improbables les unes que les autres et pas forcément des plus innovantes. Des semi-hommes et un dragon qui s’est donné pour mission d’anéantir une cité tout entière : j’ai comme l’impression que Bertrand Crapez s’est inspiré de Tolkien, pas vous ?

De plus, l’action prend largement le pas sur l’intrigue, qui m’a semblé un peu creuse. Mais, il faut l’avouer, on prend plaisir à suivre les aventures de nos héros. Les pages défilent à toute vitesse, on ne s’ennuie pas un seul instant.

La subtilité n’est toujours pas le fort de l’auteur

J’avais déjà souligné ce point dans mes chroniques précédentes. Néanmoins, je me vois contrainte de me répéter ; une fois encore, les répliques, les rebondissements manquent de finesse, selon moi.

Par exemple, nos héros rencontrent des personnages, disons, peu engageants au premier abord. Cinq minutes plus tard, après quelques explications de Kadfael, voici que les ennemis deviennent des amis et décident de l’aider dans sa quête. Complètement invraisemblable !

Quant aux différents personnages, ils demeurent encore et toujours stéréotypés. Toutefois, Bertrand Crapez use volontairement de clichés propres au genre, ce qui fait toujours son effet auprès des amateurs de classic fantasy. Me concernant, un tel procédé fonctionne de moins en moins…

Une pirouette pour la fin

Là encore, je n’approuve pas les choix de l’auteur. Car, si la majorité de l’histoire semble tirée par les cheveux, ce n’est rien en comparaison du dénouement. Je ne vous en dirai pas plus afin d’éviter tout spoil, cependant.

Bref, comme vous pouvez vous en douter, je ne compte pas lire la suite, enfin le préquel plutôt, annoncé par Bertrand Crapez.

Du même auteur

Chroniques des prophéties oubliées, tome 1 : L’héritier du roi Arthur, Bertrand Crapez Chroniques des prophéties oubliées, tome 2 : L’héritier de l’Atlantide, Bertrand Crapez

Publicités