Editeur : Plume Blanche (collection Plume Noire)
Date de sortie : 1er octobre 2019
Genre : urban fantasy

Synopsis

Dans la Fosse, Soen tente de trouver l’équilibre entre ses désirs et sa nouvelle condition. Comment avancer lorsque le passé ne cesse de s’immiscer dans le présent ?

Soen pensait avoir traversé le pire… Il devra dépasser ses limites pour survivre.

Critique

Un tome meilleur que le précédent

C’est avec quelques appréhensions que j’ai débuté ce livre, obtenu en avant-première à Mon’s Livre. En effet, si j’avais beaucoup apprécié le premier volet, j’avais trouvé le deuxième un peu en-dessous, car trop axé sur la relation que Soen entretient avec Eyden, son Saigneur. Et vu le titre de ce dernier numéro, je craignais que l’histoire ne tombe clairement dans le cliché du vampire. Mais, en fait, pas du tout !

À ma plus grande surprise, je me suis sentie complètement happée par le récit. Je l’ai d’ailleurs terminé très rapidement, curieuse de comprendre le message caché derrière la dédicace de Sandra Moyon :

dedicace-les-autres-3

Quand l’intrigue se renouvelle…

Comme dit précédemment, j’avais peur que Le Saigneur se concentre sur les rapports ambigus entre Soen et Eyden. Toutefois, même si nos héros se découvrent une nouvelle proximité, le scénario est davantage centré sur Lyra, l’hybride qui, par son existence même, semble remettre en question bon nombre de choses au sein de la hiérarchie des Autres.

Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, sinon je vous gâcherais la surprise, mais sachez que j’ai été agréablement surprise par la tournure des événements. Sandra Moyon est parvenue à offrir un second souffle à son histoire et j’approuve totalement ses choix. Le meilleur ? Je me suis fait avoir, convaincue d’avoir deviné certains éléments. En vérité, je me suis plantée en beauté !

Des liens se resserrent, d’autres se distendent

Étant désormais le calice attitré d’Eyden, Soen se fait lentement à sa condition. Néanmoins, il n’a pas encore totalement échappé à son passé, ni même à ses habitudes d’humain, ce qui sera à l’origine de nombreux désaccords.

Soen lui-même ne saura pas toujours prendre des décisions, partagé par des émotions contradictoires. Amitié, amour, colère : voilà des sentiments qui ne manqueront pas de le submerger.

Malheureusement, le récit n’est pas exempt de stéréotypes. Pour tout vous dire, quelques scènes m’ont paru too much. Cependant, ce qui me chagrine le plus, c’est que l’auteure a posé des mots sur des ressentis, et cela m’a dérangée. Je m’explique : dans les tomes précédents, Sandra Moyon a développé avec talent des relations basées sur les regards, les non-dits, mais également la compréhension totale de l’autre. Et c’était très beau ! Pourquoi donc changer cela et tomber dans le cliché de paroles mille fois utilisées ?

La plume : du bon et du moins bon

Je me souviens m’être fait la remarque pour Le Calice : j’avais trouvé la plume de l’auteure un chouïa moins travaillée. Et je dois dire que cette impression m’a encore une fois sauté aux yeux. J’ai relevé des maladresses dans la construction de certaines phrases ou l’utilisation d’expressions connues, ainsi que pas mal de fautes d’orthographe. Et c’est le genre de chose qui me gêne.

Pour autant, le style de Sandra Moyon retranscrit à merveille les émotions de ses personnages, ce qui est essentiel à mes yeux.

Un bonus pour la fin ?

J’hésite à vous en révéler davantage, mais… Alors que je voyais le dénouement approcher à grands pas, le nombre de pages, lui, ne diminuait pas. En effet, Sandra Moyon a choisi d’approfondir son histoire grâce à l’étape 4. Ce qu’elle contient ? Je ne vous le dévoilerai pas ! Cependant, j’ai adhéré à ce concept, car rien n’oblige le lecteur à poursuivre, le point final ayant été apporté à l’histoire.

Dès lors, malgré le titre de cette dernière partie qui ne m’inspirait pas confiance, j’ai eu envie de savoir. J’ai donc continué à tourner les pages et, en fin de compte, j’ai passé un très bon moment. Alors, merci Sandra Moyon pour cette conclusion inattendue.

Du même auteur

Les Autres, étape 1 : Le Survivant, Sandra Moyon
Les Autres, étape 2 : Le Calice, Sandra Moyon

Publicités