Éditeur : Gulf Stream
Date de sortie : 4 septembre 2014
Genre : fantasy féerique (young adult)

Synopsis

« Une main squelettique émergea de la manche de la Messagère et s’empara avec avidité de la perle.
– Tu n’ignores pas les conséquences de ton geste, souffla-t-elle. Me la confier équivaut à renoncer au don d’Éternité.
– Je viens de condamner Féérie tout entière, murmura Snezhkaïa. Désormais, ils seront soumis à la même loi que les mortels : tu détiendras le droit de prendre leurs corps et d’emporter leurs âmes.
– Et que ferai-je de leur magie ? Tu sais que je ne peux l’absorber.
– Alors, fais-la disparaître ! cria la fée. »

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

Critique

Une impatience grandissante

Après avoir dévoré Les héritiers, je me suis rapidement tournée vers La Reine des Neiges – rassurez-vous, ce titre n’a rien à voir avec le film de Disney ! Ma plus grande crainte, en débutant ce deuxième volet, était de regretter l’époque du premier qui se déroulait au 13e siècle. Par chance, mes peurs se sont révélées infondées, même si j’avoue avoir une légère préférence pour l’opus précédent. L’attrait de la découverte, sans doute !

Une passion pour les réécritures de conte ?

Si j’avais déjà deviné que l’auteure s’était inspirée de Blanche-Neige grâce à  la présence du Chasseur, de nouveaux éléments viennent le confirmer. Et quel régal !

L’atout indéniable de ce tome 2, c’est le mélange des genres. En effet, Cindy Van Wilder allie avec talent magie et technologie, merveilleux et glauque, contes classiques et intrigue moderne. Franchement, c’est une réussite !

Une nouvelle génération d’Outrepasseurs

Même si on apprend leur existence dans Les héritiers, on ne fait véritablement leur connaissance que dans La Reine des Neiges. Pour être honnête, la plupart des personnages me sont restés flous, tant ils sont nombreux. Heureusement, l’histoire se concentre principalement sur Peter.

Petit à petit néanmoins, d’autres protagonistes prennent de l’ampleur, comme Shirley par exemple. Seul bémol : sa relation avec Peter m’a laissée de marbre, car je n’ai pas eu le temps de m’attacher à leur couple, d’espérer qu’ils se trouvent, qu’ils en étaient déjà à ressentir des émotions fortes l’un pour l’autre. Dommage !

À l’inverse, j’ai beaucoup apprécié les passages dédiés à Noble, qui fait office d’antagoniste jusqu’à présent. Que se cache-t-il vraiment derrière ses cicatrices ? Je commence à entrevoir des réponses, et elles sont passionnantes.

Après le choc de la révélation, la rébellion

Comme annoncé dans le synopsis, Peter part à la recherche du Chasseur afin de mettre un terme à la malédiction. À ce stade, il ne mesure pas encore la grandeur de l’empire fondé par les Outrepasseurs, et je dois dire que je suis de plus en plus intriguée par cet univers qui se dévoile au fil des tomes.

En outre, contrairement au premier volume, celui-ci impose un rythme plus soutenu, nous incitant à tourner les pages, sans faire la moindre pause. Et ça fonctionne tellement bien qu’à l’heure où j’écris ces lignes, je me suis déjà plongée dans le volet suivant !

Du même auteur

Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers, Cindy Van Wilder
Les Outrepasseurs, tome 3 : Le libérateur, Cindy Van Wilder
Les Outrepasseurs, tome 4 : Ferenusia, Cindy Van Wilder

Terre de Brume, tome 1 : Le sanctuaire des Dieux, Cindy Van Wilder
Terre de Brume, tome 2 : Le choix des élues, Cindy Van Wilder