Éditeur : Scrineo
Date de sortie : 30 janvier 2020
Genre : aventures (jeunesse)

Synopsis

Vous aimez l’imaginaire ? Votre quotidien vous semble atrocement banal ? Vous souhaitez plonger dans une épopée fantastique, et vivre une aventure pleine de rebondissements, digne de vos romans préférés ?

N’hésitez plus et faites comme Sherlock alias Parcy, invoquez Amélius Melgan, le plus mystérieux des marchands d’épopées. S’il répond à votre appel, il vous proposera diverses destinations extraordinaires, dans la 5ème dimension. Faites alors votre choix, et devenez le héros de vos rêves les plus fous !

À vos risques et périls bien sûr…

Critique

Une nouvelle année commence avec Scrineo

Je l’ai annoncé sur mon compte Instagram, il y a peu : j’ai la chance de faire à nouveau partie des blogueurs partenaires chez Scrineo. L’année commence d’ailleurs avec La Ligue des Malfaisants héroïques, une lecture déjantée qui promettait beaucoup d’aventures et, surtout, de l’humour !

Un grand merci à la maison d’édition pour l’envoi du livre. Si celui-ci vous intéresse, sachez que vous pouvez directement le commander via la boutique en ligne.

Bienvenue dans l’imaginaire d’Amélius Melgan

Et quel imaginaire ! Un marchand d’épopées fait son entrée dans un foyer où la magie n’a pas sa place, pas même dans les rêves des enfants, et voilà que les péripéties commencent ! Chaque page amène son lot de surprises et de « monstres » en tous genres. Je ne citerai comme exemples que les momiezombs, les elfes et les chimères déguisées !

Franchement, l’auteur ne manque pas d’idées farfelues pour dépayser son lecteur… et son héros, qui préfère se laisser porter plutôt que de comprendre ce qui lui arrive. Sage décision, si vous voulez mon avis, car l’on n’a pas le temps de reprendre son souffle. L’ennemi est partout, il faut agir, et vite !

Des personnages forts en caractère

Si, comme moi, vous aimez les genres de l’imaginaire depuis votre plus jeune âge, c’est parce que le monde réel vous semble bien fade, pas vrai ? Alors, croyez-moi, vous n’aurez aucun mal à vous identifier à Parcy, cet adolescent qui ne désire rien de plus qu’un peu de magie dans sa vie !

Il sera bien évidemment entouré d’amis fidèles, tels que Morgane, une véritable tornade humaine (ou presque), et Yomi, à l’évidence un lointain cousin de Maître Yoda.

Un très beau message

Outre les aventures que le lecteur vivra aux côtés de Parcy, il apprendra également que rien n’est jamais blanc ou noir. Qu’une chose peut paraître bienfaisante ou malfaisante, selon le point de vue que l’on adopte. Je crois que c’est là toute la force de ce roman qui ne s’embarrasse pas des clichés du Bien et du Mal.

Mais, dans ce cas, qu’est-ce qui coince ?

Eh bien, même si je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture, j’avoue avoir été déçue par le scénario, à peine élaboré. Certes, avec seulement 245 pages, il est impossible de construire une intrigue complexe, mais les missions que l’on confie à Parcy ne forment pas une histoire à part entière. De toute évidence, l’auteur a privilégié l’action au développement de cette dernière, et je ne peux m’empêcher de trouver cela dommage.

Ceci étant dit, je ne doute pas un instant que La Ligue des Malfaisants héroïques, et sa fin des plus originales, plaira à un jeune public.