Éditeur : Bragelonne
Date de sortie : 18 août 2021
Genre : heroic fantasy

Synopsis

Les étoiles ne brillent jamais plus fort que dans les ténèbres.

Au cœur de la glace, sur les flancs du Roc Noir, existe un puits dans lequel on précipite les enfants trop différents. On le nomme le Gouffre des Absents, une menace qui a toujours plané sur la vie de Yaz. Car, pour endurer les mois de nuit, l’air presque figé par le gel, il faut appartenir à une espèce à part. Et Yaz n’en fait pas partie.

Lorsque son frère Zeen disparaît dans le gouffre, elle est arrachée à la seule vie qu’elle ait jamais connue pour tracer son chemin dans une société souterraine, peuplée de monstres terrifiants, de démons et d’esclaves. Décidée à retrouver Zeen coûte que coûte, Yaz devra, pour atteindre son but, comprendre les rouages de ce monde dont l’existence même la dépasse…

Critique

Le nouveau roman de Mark Lawrence

Vous l’ignorez peut-être, mais j’ai lu les deux premiers tomes de L’Empire brisé, une trilogie de dark fantasy qui bouscule les codes du genre. Mark Lawrence a ainsi fait une entrée fracassante dans l’imaginaire francophone, il y a presque 10 ans maintenant. Et si je n’ai toujours pas terminé la saga, c’est uniquement parce qu’un passage du deuxième volet m’a littéralement traumatisée. Attention, cela ne m’empêche pas de reconnaître le génie de l’auteur !

Ainsi, lorsqu’il m’a proposé (par l’intermédiaire d’une assistante éditoriale bilingue) de recevoir son tout dernier roman, tome 1 de la trilogie Le Livre des Glaces, je n’ai pas hésité bien longtemps. Je le remercie donc pour l’envoi du livre qui a connu quelques péripéties à la douane. Mais, passons ! Le plus important, c’est bien ce premier volet intitulé La Fille et les Étoiles. 

Ah, j’ai presque failli oublier : il se pourrait qu’un concours se prépare sur mon compte Instagram (oui, encore…).

Sous la glace se cache un monde tout à fait fascinant

Qu’il soit question des peuples arpentant la surface gelée de la terre, des mythes qui entourent leurs origines ou encore des mystères enfouis dans une cité ancienne, Mark Lawrence fourmille d’idées plus incroyables les unes que les autres. Au fil des pages, il construit tout un univers qui possède ses propres règles, bien que celles-ci ne soient pas correctement établies pour tous.

Seul bémol : un flou persiste à propos de certains éléments, et cela m’a franchement perturbée. Certes, j’obtiendrai les informations manquantes dans les opus suivants mais, selon moi, une part d’entre elles aurait dû être amorcée dans La Fille et les Étoiles. En effet, j’ai décroché à plusieurs reprises car je ne comprenais pas toutes les subtilités liées à la magie – ou, plutôt, aux magies, puisqu’elles sont nombreuses dans cette saga. Cela est particulièrement vrai pour la magie des étoiles dont je n’ai pas saisi le fonctionnement, du moins dans son intégralité. De son côté, l’héroïne ne semble pas vraiment perdue, étant donné qu’elle en a une utilisation relativement intuitive. 

Bref, il m’a manqué des éclaircissements !

Cette intrigue au potentiel insoupçonné

La Fille et les Étoiles, c’est avant tout une quête initiatique. Celle de Yaz, jeune Détraquée prête à tout pour sauver son petit frère. C’est donc elle que l’on suit tout au long du récit, tant dans son apprentissage de cet autre monde sous la glace, que dans ses errances et ses doutes. D’ailleurs, peut-être qu’elle s’interroge un peu trop, bien que cela contribue à son évolution fulgurante. 

Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé que l’intrigue se répétait par moments, en particulier lors des combats ou des traques. À cela viennent s’ajouter les multiples descriptions, notamment celles liées à la glace, qui m’ont malheureusement ennuyée. Résultat : des longueurs parsèment l’histoire.

Mais, sans jamais en avoir l’air, Mark Lawrence construit un scénario qui se complexifie au fil des chapitres. Si celui-ci ne se débarrasse pas de ses quelques défauts, il devient rapidement plus passionnant.

Et une fois le dernier tiers du livre entamé, impossible de le lâcher. L’intrigue va crescendo, offrant rebondissements et révélations dans un sentiment d’urgence qui m’a poussée à tourner les pages. Quant au final… il m’a arraché un cri de frustration ! Autrement dit, j’ai hâte de connaître la suite !

Une héroïne attachante, mais pas seulement

Comme je l’ai dit plus haut, Yaz est au centre de l’histoire. Et il m’a fallu très peu de temps pour la comprendre, l’apprécier même, à la fois pour ses réflexions au sujet de sa différence et pour sa lucidité concernant son peuple. En effet, elle aime sincèrement ses proches, alors que ceux-ci sont prêts à condamner son frère sans le moindre remord. Comment l’accepter ?! Rien que l’idée me révoltait, tout comme Yaz.

Quant aux autres protagonistes, ils m’ont laissée de marbre au début du roman. Il faut dire qu’ils sont particulièrement nombreux, même si certains d’entre eux meurent assez vite. L’auteur réalise de cette manière un tri progressif, aboutissant à quelques personnages phares auxquels j’ai fini par adhérer, notamment Thurin, Kao et Erris.

Ma seule crainte concerne un éventuel triangle, voire carré amoureux. Pour l’instant, ce n’est qu’une supposition, puisque Yaz réalise qu’elle est enfin maîtresse de son destin, et donc de ses choix en matière de garçons. Mais que décidera-t-elle ? Affaire à suivre !

Du même auteur

L’Empire brisé, tome 1 : Le Prince écorché, Mark Lawrence
L’Empire brisé, tome 2 : Le Roi écorché, Mark Lawrence