Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Catégorie

Fantasy

L’Empire d’écume, tome 1 : La Fille aux éclats d’os, Andrea Stewart

[Fantasy politique] D'inspiration asiatique, La Fille aux éclats d'os propose un système de magie original et une intrigue palpitante, bien qu'un peu prévisible. Toutefois, celle-ci est si bien construite qu'on n'a qu'une seule envie : tourner les pages pour voir si nos soupçons se confirmeront ! Et comme les héros sont attachants, la lecture ne peut que se dérouler sans accrocs jusqu'au final riche en rebondissements. Sans hésiter, je recommande !

Les Brumes de Cendrelune, tome 2 : La Symphonie du temps, Georgia Caldera

[Dystopie - Fantasy] Si j'ai davantage apprécié ce deuxième tome, c'est avant tout parce que l'on pénètre au cœur de l'intrigue. L'auteure nous dévoile peu à peu son univers, et c'est tout à fait captivant. Néanmoins, les héros sont toujours aussi impulsifs, ce qui m'a désespérée. Quant à la romance... Eh bien, elle m'a grandement horripilée, mais ce n'est pas une surprise. Quoi qu'il en soit, cela ne m'empêchera pas d'aller au bout de cette trilogie dont le potentiel est indéniable !

La Passeuse de Mots (livre 1), Alric et Jennifer Twice

[Fantasy - Aventures] Le moins que l'on puisse dire, c'est que ma lecture fut en dents de scie. Même si les débuts m'ont semblé longs, j'ai apprécié l'élément déclencheur centré sur la magie des Mots. Toutefois, mon intérêt est vite retombé durant l'apprentissage de l'héroïne, celui-ci étant surtout axé sur sa relation avec un brigand au lourd passé, personnage que je trouve terriblement cliché. Par la suite, les événements se sont enchaînés, mais l'intrigue s'est révélée quelque peu hasardeuse. Ce n'est qu'après avoir dépassé les 475 pages que j'ai finalement accroché à l'histoire, sûrement parce que l'on en apprend plus sur la mission de la Passeuse de Mots. Malheureusement, cela me paraît insuffisant pour lire la suite...

Féro(ce)cités (kit presse composé de 3 nouvelles)

[Fantasy animalière] Voilà donc un recueil de nouvelles qui sort de l'ordinaire ! En effet, je n'ai pas l'habitude d'avoir des animaux pour héros, mais ce dépaysement était le bienvenu. Néanmoins, la plupart des nouvelles souffrent selon moi de leur format court. J'aurais ainsi préféré que les univers soient plus développés, que les histoires soient plus étoffées, car je me suis parfois perdue entre les pages de ce livre.

La Ville sans vent, livre 2 : La Fille de la forêt, Éléonore Devillepoix

[Fantasy - Aventures] J'étais terriblement impatiente de retrouver Arka et Lastyanax dans ce second volume et je ne suis pas déçue ! En effet, c'est avec talent qu'Éléonore Devillepoix nous offre les clefs de son intrigue, riche en révélations. J'ai adoré découvrir la forêt des Amazones en compagnie d'Arka et voir celle-ci prendre son destin en main. J'ai également aimé suivre Lastyanax et Pyrrha dans leur lutte pour libérer Hyperborée de ses envahisseurs. Croyez-moi, les rebondissements sont à la fois nombreux et captivants ! Je ne souhaite qu'une seule chose à présent : un spin-off !

Dragons et Mécanismes, Adrien Tomas

[Fantasy - Aventures - Steampunk] Se déroulant dans le même univers que celui d'Engrenages et Sortilèges, Dragons et Mécanismes possède toutefois une intrigue qui lui est propre. Et quelle intrigue ! Riche en aventures, elle est un concentré d'action et de rebondissements qui m'ont poussée à tourner les pages. Seuls bémols : l'antagoniste, caricatural à souhait, ne s'est pas révélé à la hauteur et le dénouement m'a paru un peu expéditif. Néanmoins, cela n'a pas entaché mon plaisir de lecture. J'espère donc que l'auteur se lancera dans l'écriture d'un troisième roman !

Chroniques de Mulemail, livre 1 : L’Armure d’Orbandale, A. S. Bluzat

[Heroic fantasy] Si je reconnais un véritable potentiel à ce premier tome, je n'ai malheureusement pas réussi à me plonger dans son histoire. En vérité, j'ai manqué d'explications pour percer les secrets de l'univers et comprendre les dessous cachés de l'intrigue. De plus, je ne me suis pas attachée aux personnages qui servent surtout à dévoiler le scénario, sans rien lui apporter en retour. Je reste néanmoins convaincue que cette saga peut plaire à d'autres lecteurs, de préférence amateurs de fantasy.

La trilogie de PanDaemon, tome 1 : La Prophétie de l’arbre, Christophe Misraki

[High fantasy] Grâce à une intrigue politique qui laisse présager de multiples rebondissements et à un univers aussi unique qu'envoûtant, j'ai tout simplement adoré la première partie de ce roman. Malheureusement, la seconde m'a déçue, non pas parce que le nombre de personnages ne fait qu'augmenter, mais parce que l'auteur repart sur de nouvelles bases ! C'est comme s'il reniait les débuts de ce premier tome, et je ne comprends toujours pas pourquoi...

Les Aînés, tome 1 : Les Cycles corrompus, Serenya Howell

[Heroic fantasy] Si je suis passée à côté du coup de cœur, c'est parce que les trois cycles qui composent ce roman sont assez inégaux. J'ai adoré le premier, notamment parce qu'il met en scène un duo de personnages attachants. Suivre ces derniers dans la construction de leur amitié m'a véritablement captivée. Le deuxième cycle, quant à lui, voit apparaître un nouveau narrateur que j'ai peu apprécié. Enfin, le troisième est très différent des précédents et il m'a fallu du temps avant de me passionner pour cette histoire uniquement centrée sur les dragons.

La Ville sans vent (livre 1), Éléonore Devillepoix

[Fantasy - Aventures] S'il m'a fallu un peu de temps avant de rentrer dans l'histoire, je suis absolument conquise par ce premier tome. Bien que basé sur des éléments classiques, l'univers se distingue par une foule de détails passionnants. Quant à l'intrigue, elle oscille entre mystères et complots. Ainsi, j'ai adoré suivre notre duo de héros dans ses recherches, construisant au passage une belle relation de maître à élève. Bref, je compte lire la suite très prochainement !

Le Porteur de Mort, tome 6 : Retour aux sources, Angel Arekin

[Dark fantasy] Voilà, j'ai tourné la dernière page du Porteur de Mort. Et si j'ai tout d'abord ressenti un grand vide à l'idée de quitter Seïs et Naïs, je me suis rapidement réjouie de connaître le fin mot de l'histoire. Parce qu'il est grandiose ! Magistral, même ! Je n'ai qu'une hâte à présent : me plonger dans les récits annexes une fois qu'ils seront publiés...

Les Cendres du Serpent-Monde, Marine Sivan

[Fantasy - Aventures] C'est avec des mots justes que Marine Sivan aborde des thématiques fortes telles que la rédemption et l'acceptation de la différence. Certes, j'aurais préféré que ce monde imaginaire fasse réellement mention de magie, néanmoins je me suis laissé emporter par l'histoire riche en rebondissements, tout particulièrement dans la première partie. En bref, une belle lecture qui pousse à la réflexion !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑