Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Catégorie

Heroic fantasy

Sous le regard de Laria (tome 1), Chloé Garcia

[Fantasy politique - Heroic fantasy] Dans mes lectures, j'accorde beaucoup d'attention à la construction de l'univers. Or, Chloé Garcia a accompli un travail d'orfèvre pour le premier tome de sa saga Sous le regard de Laria ! Malheureusement, cela n'a pas suffi. Tout d'abord, je n'ai pas accroché à la forme du récit à cause d'une utilisation excessive du subjonctif imparfait et de multiples descriptions. Ensuite, j'ai trouvé le temps long ; l'intrigue est très introductive et se perd parfois dans des détails inutiles. Je pense néanmoins que d'autres lecteurs y trouveront leur compte.

Faithless, tome 1 : L’Épreuve de la Tour, E. D. Fischerman

[Light fantasy - Heroic fantasy] Dans le premier tome de Faithless, l'auteur s'amuse à détourner les codes de l'heroic fantasy. Par exemple, la quête principale passe souvent au second plan, car les héros préfèrent se tirer dans les pattes qu'affronter leur destin. De plus, E. D. Fischerman grossit volontairement leurs traits de caractère afin d'en faire des personnages truculents. Autant d'éléments auxquels je suis malheureusement restée hermétique. Néanmoins, je pense que d'autres lecteurs, plus sensibles à ce genre d'humour, pourraient s'y laisser prendre.

Ursibel, tome 1 : Fils de la Grande Ourse, Caroline Jeaneres

[Heroic fantasy] Je ne peux le nier, l'univers de cette saga est un véritable dépaysement, même si certains aspects m'ont fait froid dans le dos. Heureusement, les enfants n'y verront que du feu grâce à un double niveau de lecture. Le hic, c'est que je n'ai pas accroché au héros, trop enfantin à mon goût. En revanche, j'ai apprécié les adultes, et plus particulièrement les antagonistes, pour les enjeux qui se trouvent entre leurs mains. En bref, ce premier volet n'est pas une déception, mais pas non plus une parfaite réussite. J'ignore encore si je lirai la suite.

Héla et les quatre royaumes, Marie-Line Brault

[Heroic fantasy] Malheureusement, Héla et les quatre royaumes ne m'a pas convaincue outre mesure. Bien que prometteur, l'univers n'est pas suffisamment développé et l'histoire va bien trop vite. De plus, les personnages manquent cruellement de nuances, aboutissant pour la plupart à des clichés. Mais peut-être ce roman est-il simplement trop jeunesse pour moi ? En effet, des enfants y trouveraient davantage leur bonheur.

Le Livre des Glaces, tome 1 : La Fille et les Étoiles, Mark Lawrence

[Heroic fantasy] Si j'ai cru en l'univers dès les premières lignes, j'étais quelque peu dubitative quant à l'intrigue. Parviendrait-elle à m'entraîner, alors qu'elle correspond à une quête initiatique ? Eh bien, oui ! Malgré quelques longueurs et des descriptions un chouïa trop nombreuses, j'ai découvert une héroïne attachante bien décidée à sauver son petit frère des griffes de l'ennemi. Mais attention : celui-ci est multiple et se cache dans les moindres recoins...

Les Aînés, tome 2 : Le Cycle honni

[Heroic fantasy] Si j'ai préféré le tome 1, j'ai tout de même passé un agréable moment en compagnie de Talyä, cette héroïne absolument fascinante. Son évolution est tout bonnement spectaculaire ! De jeune fille perdue, elle devient Seigneur accompli qui n'hésite pas à imaginer mille plans pour mettre à exécution sa vengeance, au point de me perdre parfois. Mais parce que Talyä prend de la place, j'ai trouvé Asroth trop en retrait, ce qui m'a quelque peu attristée. Par chance, il sera présent dans le troisième et dernier volet de la trilogie !

Ravens, tome 1 : AubeMort, James Barclay

[Heroic fantasy] Bien qu'il ait pris la poussière durant presque 10 ans dans ma bibliothèque, j'ai choisi d'offrir une chance à ce premier volet. Et je ne regrette pas ! Outre les personnages bien creusés, l'histoire va au-delà des combats, puisqu'elle comprend aussi des complots politiques, des révélations au sujet des héros et un système de magie intéressant. Certes, c'est de l'heroic fantasy relativement classique, mais ses codes sont utilisés avec brio par James Barclay. Je compte donc lire la suite dans quelque temps !

Chroniques de Mulemail, livre 1 : L’Armure d’Orbandale, A. S. Bluzat

[Heroic fantasy] Si je reconnais un véritable potentiel à ce premier tome, je n'ai malheureusement pas réussi à me plonger dans son histoire. En vérité, j'ai manqué d'explications pour percer les secrets de l'univers et comprendre les dessous cachés de l'intrigue. De plus, je ne me suis pas attachée aux personnages qui servent surtout à dévoiler le scénario, sans rien lui apporter en retour. Je reste néanmoins convaincue que cette saga peut plaire à d'autres lecteurs, de préférence amateurs de fantasy.

Les Aînés, tome 1 : Les Cycles corrompus, Serenya Howell

[Heroic fantasy] Si je suis passée à côté du coup de cœur, c'est parce que les trois cycles qui composent ce roman sont assez inégaux. J'ai adoré le premier, notamment parce qu'il met en scène un duo de personnages attachants. Suivre ces derniers dans la construction de leur amitié m'a véritablement captivée. Le deuxième cycle, quant à lui, voit apparaître un nouveau narrateur que j'ai peu apprécié. Enfin, le troisième est très différent des précédents et il m'a fallu du temps avant de me passionner pour cette histoire uniquement centrée sur les dragons.

L’Appel du Massous, tome 1 : Aona, Rexane LS

[Heroic fantasy] Dans ce premier tome, l'auteure prend le contrepied du cliché que représente la quête initiatique en proposant un héros peu désireux de devenir mage, et je salue son initiative ! Le hic, c'est qu'en dépit de quelques dangers, l'apprentissage se révèle linéaire et répétitif, alors qu'il représente la majorité de l'intrigue. Heureusement, le final est riche en rebondissements. Toutefois, j'hésite à poursuivre la saga car je n'ai pas adhéré aux frasques amoureuses du personnage principal.

Les Chroniques des Parleurs, tome 1 : Le Nouveau Parleur, Franck J. Matthews

[Heroic fantasy] En débutant ce premier volet, je craignais de plonger dans une histoire relativement classique. Et ce fut le cas. Néanmoins, ce qui m'a réellement posé problème, ce sont les personnages ô combien stéréotypés. En plus de m'énerver, ils se sont révélés prévisibles, ôtant toute surprise à l'intrigue. Bref, je me suis beaucoup ennuyée durant ma lecture...

L’Âge du feu, tome 1 : Dragon, E. E. Knight

[Heroic fantasy] Même si l'univers se révèle classique dans sa construction, on le découvre à travers les yeux d'un dragon et ça, ça fait toute la différence ! Héros à part entière, Auron possède une personnalité à la fois surprenante et attachante. L'auteur a ainsi su s'éloigner des clichés du genre pour nous offrir une histoire captivante et des émotions fortes !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑