Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Catégorie

Science-fiction

Apocalypse Blues, tome 3 : L’Ère des révoltes, Chloé Jo Bertrand

[Post-apocalyptique] Dans ce dernier tome, la folie guette nos personnages, qu'elle se cache en eux, ou dans les actes des autres. C'est donc avec brio que l'auteure relance son intrigue par une guerre civile qui semble tout engloutir, et jusqu'à la bonté elle-même. Chloé Jo Bertrand manie les sentiments avec une habileté qui force l'admiration, car j'ai cru mourir moi aussi, en compagnie de nos héros...

Apocalypse Blues, tome 2 : Le Crépuscule du monde, Chloé Jo Bertrand

[Post-apocalyptique] Croyez-moi, vous n'êtes pas prêts à débuter cette lecture. Je ne l'étais pas non plus, en vérité. J'en suis ressortie tellement bouleversée, au point d'avoir oublié qu'il s'agit d'une fiction. Chloé Jo Bertrand a ce talent inestimable : celui de vous transporter dans son histoire et le cœur de ses personnages. Sauf qu'elle n'est pas tendre avec ces derniers...

Le matin en avait décidé autrement, Salomé Vienne

[Mondes parallèles] Quelle merveille ! Ce one-shot m'a littéralement transportée dans d'autres univers, certains lumineux, d'autres sombres. Grâce à une plume saisissante et à une construction de l'intrigue qui s'affranchit des codes traditionnels, Salomé Vienne est parvenue à repousser les limites de l'imaginaire. Voilà un livre qui m'a touchée au-delà de ce que je croyais possible...

Yardam, Aurélie Wellenstein

[Post-apocalyptique] Dans Yardam, Aurélie Wellenstein s'intéresse aux conséquences d'une mise en quarantaine, certes nécessaire pour limiter la propagation d'un virus pernicieux, mais qui s'éternise, poussant à bout la population. Ambiance oppressante, personnages en perdition et violences sont donc au rendez-vous ! Attention, toutefois : les scènes de sexe sont nombreuses et particulièrement explicites.

Terre ultime (tome 1), Anne Norman

[Anticipation] C'est avec brio qu'Anne Norman imagine le futur de l'humanité lors de l'ère numérique. Comme vous pouvez l'imaginer, les dérives sont nombreuses, et l'auteure s'en sert pour poser des questions importantes, profondes. Bref, une très bonne lecture, si l'on excepte la fin qui m'a laissée perplexe. J'espère néanmoins trouver des réponses dans le tome suivant.

La 25e heure, tome 2 : Le Chrysanthème noir, Feldrik Rivat

[Steampunk - Uchronie] Le Chrysanthème noir fut une lecture en demi-teinte. Comme pour le premier volet, il m'a fallu plus de 200 pages pour rentrer dans l'histoire, et ensuite... Ah, ensuite, ce fut un régal ! Néanmoins, je trouve ça dommage de devoir en passer par là à chaque fois.

Vox, Christina Dalcher

[Dystopie] C'est simple, Vox m'a rappelé à quel point j'aimais la dystopie ! Révoltant et passionnant, ce récit m'a prise aux tripes. J'ai soutenu Jean dans chacun de ses actes, qu'ils soient destinés à protéger sa famille ou à initier la rébellion. Bref, jamais une fiction ne m'a semblé aussi réaliste !

Identités, C. Sizel

[Anticipation] Un pays dominé par les gangs, une héroïne aux multiples visages et des émotions violentes : voilà qui caractérise bien Identités. Bref, un one-shot qui ne vous laissera pas insensible, tant il regorge d'injustice, mais également d'espoir et d'humanité !

Show Stopper (tome 1), Hayley Barker

[Dystopie] Soyons honnêtes : Show Stopper ne révolutionne pas le genre ! Je l'aurais d'ailleurs apprécié davantage il y a quelques années, quand je ne connaissais pas encore toutes les ficelles de la dystopie. Cependant, l'univers du cirque est très bien dépeint et l'action constante. Même si je ne me suis pas attachée aux personnages, j'ai pris part à leur rébellion. Il faut dire que l'auteure ne nous laisse aucun répit, les drames se multipliant à une vitesse folle !

Le club des érudits hallucinés, Marie-Lucie Bougon

[Steampunk] Les personnages, pleins d'originalité, contribuent largement à faire de cette histoire une fabuleuse aventure ! Teintée de réflexions scientifiques et philosophiques, celle-ci se déroule en outre dans un décor digne de la révolution industrielle. Je recommande !

Sensitifs, Celia Rig

[Anticipation] L'éditeur ne se serait-il pas trompé de genre ? En effet, Sensitifs est davantage une romance qu'un livre d'anticipation ! Le seul aspect du récit que j'ai apprécié porte justement sur l'hypersensibilité à la technologie. Quant au reste... Eh bien, les péripéties amoureuses de l'héroïne prennent toute la place, et elles ne tiennent même pas la route. Bref, cette lecture n'était pas pour moi !

Apocalypse Blues, tome 1 : La Saison des ravages, Chloé Jo Bertrand

[Post-apocalyptique] Si le style de Chloé Jo Bertrand m'a un peu rebutée au début - elle utilise principalement un langage parlé -, j'ai fini par adhérer à l'histoire tragique de ses héros. Livrés à eux-mêmes, ces derniers ont réussi à m'attendrir, en particulier Kiran. Attention, néanmoins : certains passages sont d'une extrême violence. Apocalypse Blues est donc réservé à un public averti !

Au-delà de la Lumière, Daniel Mat

[Anticipation] À ma plus grande surprise, ce one-shot a été un véritable coup de coeur. L'auteur a su développer un univers qui lui est propre, basé sur la force de l'esprit et des souvenirs. On apprend ainsi à connaître les personnages de l'intérieur, parfois mieux qu'eux-mêmes. Bref, une franche réussite !

Le Démêleur de rêves, Carina Rozenfeld

[Space opera] Voilà un one-shot dont l'univers délicieusement onirique m'a emportée jusque dans les étoiles ! Si je lui reconnais quelques faiblesses, notamment au niveau de l'intrigue, je dois dire que j'ai passé un très bon moment de lecture.

Engrenages et sortilèges, Adrien Tomas

[Fantasy - Aventures - Steampunk] Même si le scénario est un peu prévisible, Engrenages et sortilèges est le genre d'histoires que l'on prend plaisir à dévorer. Plus on approche de la fin, plus les rebondissements nous emportent !

L’Enceinte 9, Ophélie Bruneau

[Dystopie - Post-apocalyptique] Malgré une intrigue classique et des facilités évidentes, j'ai passé un bon moment de lecture en compagnie d'Ysa, une héroïne pour le moins originale. Quelques rebondissements ont su retenir mon attention, et la fin m'a complètement happée !

Boxap 13-07, Amalia Anastasio

[Dystopie] Quelle bonne surprise que Boxap 13-07 ! Même si la fin m'a laissé un goût de trop peu, j'ai beaucoup aimé plonger dans cet univers futuriste sans rien en savoir.

Zoomancie, Adrien Tomas

[Post-apocalyptique] Troisième livre d'Adrien Tomas que je lis, et je ne suis toujours pas déçue. Entre les animaux en voie d'extinction et les êtres humains en colère, Zoomancie est un rappel de ce que les uns peuvent apporter aux autres. Un beau message d'espoir dans une réalité qui se révèle souvent très sombre...

B.O.A., tome 3 : Âmes insoumises, Magali Laurent

[Dystopie] Pas de déception pour ce dernier tome qui suit les chemins empruntés dans le précédent. L'évolution des personnages est très intéressante et l'intrigue réserve des surprises. Bref, j'ai passé un bon moment de lecture !

Children of blood and bone, tome 1 : De sang et de rage, Tomi Adeyemi

[Fantasy - Dystopie] Si ce premier opus n'a rien de fondamentalement original, je lui reconnais volontiers d'autres atouts, comme un système de magie intéressant et, surtout, des moments forts. Tomi Adeyemi a en effet joué la carte de l'émotion, et ça lui réussit !

Les orphelins de métal, Pàdraig Kenny

[Steampunk] Ce one-shot a de sacrés atouts : un cadre original, des personnages hyper attachants, des rebondissements inattendus. Mais plus qu'un simple roman d'aventures, Les orphelins de métal aborde des thématiques sérieuses avec justesse et simplicité. L'auteur ne prend pas ses jeunes lecteurs pour des idiots, et ça fait du bien !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑