Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Catégorie

Post-apocalyptique

Oxygen, Johanna Marines

[Dystopie - Post-apocalyptique] Ce qui fait la force de ce one-shot, c'est son univers post-apocalyptique, à la fois crédible et terrifiant ! C'est avec soin que l'auteure le construit au fil des pages. En revanche, l'intrigue s'éparpille un peu trop, l'héroïne souhaitant mener toutes les batailles. Résultat : le scénario n'est pas exempt de facilités ou de raccourcis. Heureusement, le final est tout simplement grandiose !

Apocalypse Blues, tome 3 : L’Ère des révoltes, Chloé Jo Bertrand

[Post-apocalyptique] Dans ce dernier tome, la folie guette nos personnages, qu'elle se cache en eux, ou dans les actes des autres. C'est donc avec brio que l'auteure relance son intrigue par une guerre civile qui semble tout engloutir, et jusqu'à la bonté elle-même. Chloé Jo Bertrand manie les sentiments avec une habileté qui force l'admiration, car j'ai cru mourir moi aussi, en compagnie de nos héros...

Apocalypse Blues, tome 2 : Le Crépuscule du monde, Chloé Jo Bertrand

[Post-apocalyptique] Croyez-moi, vous n'êtes pas prêts à débuter cette lecture. Je ne l'étais pas non plus, en vérité. J'en suis ressortie tellement bouleversée, au point d'avoir oublié qu'il s'agit d'une fiction. Chloé Jo Bertrand a ce talent inestimable : celui de vous transporter dans son histoire et le cœur de ses personnages. Sauf qu'elle n'est pas tendre avec ces derniers...

Yardam, Aurélie Wellenstein

[Post-apocalyptique] Dans Yardam, Aurélie Wellenstein s'intéresse aux conséquences d'une mise en quarantaine, certes nécessaire pour limiter la propagation d'un virus pernicieux, mais qui s'éternise, poussant à bout la population. Ambiance oppressante, personnages en perdition et violences sont donc au rendez-vous ! Attention, toutefois : les scènes de sexe sont nombreuses et particulièrement explicites.

Apocalypse Blues, tome 1 : La Saison des ravages, Chloé Jo Bertrand

[Post-apocalyptique] Si le style de Chloé Jo Bertrand m'a un peu rebutée au début - elle utilise principalement un langage parlé -, j'ai fini par adhérer à l'histoire tragique de ses héros. Livrés à eux-mêmes, ces derniers ont réussi à m'attendrir, en particulier Kiran. Attention, néanmoins : certains passages sont d'une extrême violence. Apocalypse Blues est donc réservé à un public averti !

L’Enceinte 9, Ophélie Bruneau

[Dystopie - Post-apocalyptique] Malgré une intrigue classique et des facilités évidentes, j'ai passé un bon moment de lecture en compagnie d'Ysa, une héroïne pour le moins originale. Quelques rebondissements ont su retenir mon attention, et la fin m'a complètement happée !

Zoomancie, Adrien Tomas

[Post-apocalyptique] Troisième livre d'Adrien Tomas que je lis, et je ne suis toujours pas déçue. Entre les animaux en voie d'extinction et les êtres humains en colère, Zoomancie est un rappel de ce que les uns peuvent apporter aux autres. Un beau message d'espoir dans une réalité qui se révèle souvent très sombre...

Radéon, Franck Dive

[Post-apocalyptique] Radéon, c'est avant tout la confrontation de deux époques, la rencontre d'ennemis que tout semblait séparer. Si l'intrigue n'est pas des plus originales, l'univers vaut le détour ! Et puis, on ne s'ennuie pas une seule seconde !

Mers mortes, Aurélie Wellenstein

[Fantastique - Post-apocalyptique] Encore une fois, Aurélie Wellenstein frappe fort. Cette lecture fut intense, bouleversante et même insoutenable par moments. Ce qui est sûr, c'est que je n'en suis pas ressortie indemne...

Ceux des limbes, Camille Brissot

[Post-apocalyptique] Malgré quelques longueurs en première partie, Ceux des limbes reste une très bonne histoire de zombies pour la jeunesse. Le final m'a complètement envoûtée !

Gary Cook, tome 1 : Le pont des Oubliés, Romain Quirot et Antoine Jaunin

[Post-apocalyptique] Bien qu'introductif, ce premier tome m'a beaucoup plu. J'espère que la suite, qui s'annonce très différente, sera à la hauteur !

Chroniques de l’Après-Monde, Geoffrey Claustriaux

[Post-apocalyptique] Entre lenteurs et rebondissements, ce one-shot m'a tantôt enchantée, tantôt déboussolée. Malgré cela, j'ai pris plaisir à suivre les aventures de Casca, notre héroïne.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑