Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Catégorie

Urban fantasy

Holomorphose, tome 2 : Armageddon, Jean Vigne

[Urban fantasy] Quelle bonne surprise que ce second tome ! Bon, c'est certain, je me serais bien passée des trois romances en filigrane de l'histoire, mais il faut croire que la fin du monde imminente pousse les hommes à s'aimer. Quoi qu'il en soit, j'apprécie toujours l'humour mordant de Jean Vigne, ainsi que sa capacité à offrir des tournants improbables, mais crédibles, à son intrigue. Quant au final, il m'a complètement chamboulée !

Que la mort soit douce (livre 1), Laëtitia Danae

[Urban fantasy] Que la mort soit douce fut une lecture agréable. L'auteure prend son temps dans la première partie, peut-être un peu trop, puisqu'elle s'attarde sur les années lycée de l'héroïne. Mais rien de bien grave, d'autant plus que la suite réserve des surprises. En effet, dans la seconde moitié, des enjeux plus grands se dévoilent, des rebondissements surviennent, et... Ah, cette fin ! J'ai décidément très envie de lire le deuxième volume !

Rouge sang & Noir corbeau, tome 2 : La Santa Muerte, J. Robin

[Urban fantasy] Si j'ai globalement apprécié ma lecture, je dois avouer que je préfère le tome précédent. En effet, La Santa Muerte met l'accent sur la relation atypique qu'entretiennent Amélia et Rain, et ce n'est pas ce qui me passionnait le plus. Mais, rassurez-vous, j'y ai quand même trouvé mon compte d'aventures et de rebondissements, en dépit d'un final expéditif.

Rouge sang & Noir corbeau, tome 1 : L’Apprentie Faucheuse, J. Robin

[Urban fantasy] Voilà donc une lecture dynamique et pleine de surprises ! Certes, j'ai trouvé les débuts un peu répétitifs, mais l'auteure aborde rapidement un tournant plus passionnant où complots et tromperies ont cours au sanctuaire de la mort elle-même...

Holomorphose, tome 1 : Blasphème, Jean Vigne

[Urban fantasy] Dans l'ensemble, Blasphème fut une bonne lecture. Je déplore néanmoins des clichés plus qu'inutiles et quelques longueurs en première partie. Heureusement, la seconde est riche en rebondissements inattendus, voire même improbables !

Sangs éternels, tome 1 : La reconnaissance, Florence Barnaud

[Urban fantasy] Même si ce fut une lecture mitigée, je reconnais volontiers le potentiel de ce premier volet. J'ai notamment apprécié l'humour mordant de son héroïne et le cadre atypique dans lequel se déroule l'histoire.

Ray Shepard, tome 1 : Amnésie, Morgane Rugraff

[Urban fantasy] L'univers de Ray Shepard est tout simplement incroyable ! Mais pour le reste... Aïe ! Les personnages stéréotypés, le scénario répétitif et la plume maladroite m'ont clairement rebutée.

Les Autres, étape 3 : Le Saigneur, Sandra Moyon

[Urban fantasy] Ce dernier tome a été une agréable surprise. L'histoire n'est pas (totalement) tombée dans le cliché du vampire, comme je le craignais, mais a pris un tour inattendu. Voilà donc une belle conclusion pour cette trilogie !

Pandémonium : Requiem pour un croque-mort, Aurélie Mendonça

[Urban fantasy] Si ce livre avait été adapté en série, il se trouverait à mi-chemin entre Ghost Whisperer et Supernatural. Il ne révolutionne pas le genre, mais reste agréable à lire.

Les Autres, étape 2 : Le Calice, Sandra Moyon

[Urban fantasy] Avec Le Calice, on rentre enfin dans le vif du sujet, même si peu de réponses sont apportées. L'accent est surtout mis sur les relations qu'entretient Soen avec les Autres, ce qui a malheureusement limité l'intrigue.

Larmes de cendres, tome 2 : Cabale, Lydie Blaizot

[Urban fantasy] Une suite qui ne respecte en rien les chemins pris dans le premier volet. L'auteure s'est complètement perdue dans son intrigue, selon moi.

Larmes de cendres, tome 1 : Prémices, Lydie Blaizot

[Urban fantasy] Des personnages trop lisses, une intrigue sans profondeur, une romance peu crédible : voilà un livre qui n'a pas tenu ses promesses...

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑