[Fantastique] En quelques chapitres à peine, Blanche Edenn construit tout un univers, aussi glauque que fascinant. Le macabre s’invite régulièrement entre les pages, mais on ne peut s’empêcher de les tourner. Bref, le roman parfait pour se faire peur, mais un peu seulement !