Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Tag

Éditions Castelmore

La Guerre du Lotus, tome 3 : Endsinger, Jay Kristoff

[Fantasy politique - Steampunk] Très centré sur l'action, ce dernier tome n'est pas mon préféré de la série, mais c'est uniquement parce que je ne suis pas une adepte des combats. Or, pour le grand final, il fallait bien une bataille à la hauteur de cette trilogie époustouflante. J'ai tout de même adoré les révélations concernant la Guilde, la relation qui unit Buruu à Yukiko et, surtout, les émotions que ne manque pas de faire naître l'auteur tout au long du dénouement.

La Guerre du Lotus, tome 2 : Kinslayer, Jay Kristoff

[Fantasy politique - Steampunk] Honnêtement, les 200 premières pages de ce tome 2 ont été laborieuses, d'abord parce que Yukiko se perd dans sa colère, ensuite parce que l'auteur insère de nouveaux points de vue, ralentissant considérablement le rythme de l'histoire. Mais une fois ce cap passé, j'ai retrouvé tout ce que j'aimais dans cette saga. Addictive, l'intrigue m'a tour à tour transportée et déchiré le coeur. On peut donc parler d'un presque coup de cœur. Attention, néanmoins : ce deuxième volet est bien plus adulte que le premier. Selon moi, les âmes sensibles devraient s'abstenir...

Enchantment of Ravens, Margaret Rogerson

[Fantasy féerique] Une fois n'est pas coutume, je me suis plongée dans une romance. Et j'ai passé un agréable moment de lecture ! Grâce à un univers complètement fou et à des personnages habilement construits, Margaret Rogerson envoûte son lecteur tout au long du récit. Enchantment of Ravens, c'est donc une petite douceur que l'on prend plaisir à lire entre deux gros pavés !

La Guerre du Lotus, Jay Kristoff, tome 1 : Stormdancer

[Fantasy politique - Steampunk] En toute franchise, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le récit, car je ne suis pas familière de la culture japonaise et le texte est truffé de références. Néanmoins, j'ai fini par dépasser cette difficulté et ai dévoré la deuxième moitié de l'histoire qui fait honneur au talent de Jay Kristoff. Attention tout de même : il s'agit d'un vrai roman young adult. De ce fait, Stormdancer comprend tous les codes du genre !

Le jour où…, Paul Beorn

[Anticipation] Après lecture des premiers chapitres, j'ai craint de ne pouvoir m'attacher à ces héros adolescents dont les hormones sont en pleine effervescence. Néanmoins, même si un rien les excite, ils ont réussi à m'embarquer avec eux dans leur survie. En fin de compte, Paul Beorn a développé leur psychologie avec talent. Il a également construit une intrigue haletante - et très violente ! - qui va crescendo dans la seconde moitié du roman. J'ai adoré en découvrir le dénouement !

L’Empire d’écume, tome 1 : La Fille aux éclats d’os, Andrea Stewart

[Fantasy politique] D'inspiration asiatique, La Fille aux éclats d'os propose un système de magie original et une intrigue palpitante, bien qu'un peu prévisible. Toutefois, celle-ci est si bien construite qu'on n'a qu'une seule envie : tourner les pages pour voir si nos soupçons se confirmeront ! Et comme les héros sont attachants, la lecture ne peut que se dérouler sans accrocs jusqu'au final riche en rebondissements. Sans hésiter, je recommande !

Résistance, Samira Ahmed

[Dystopie] Tout n'est pas parfait dans ce livre - par exemple, le comportement téméraire de l'héroïne et la relation qu'elle entretient avec un garde m'ont déplu -, mais l'essentiel est bien le message qu'il transmet. Celui-ci est d'ailleurs d'actualité, puisqu'il met en avant les dérives possibles, probables même, de l'islamophobie !

Sorcery of Thorns, Margaret Rogerson

[Fantasy - Aventures] Si je ne devais retenir qu'un seul élément de Sorcery of Thorns, ce serait son univers absolument incroyable ! Pour le reste, l'intrigue, bien que classique, est entraînante et les héros ne manquent pas de piquant. En somme, une très bonne lecture.

La Fille sans passé, Sarah Everett

[Anticipation] Je redoutais d'entamer cette lecture, la romance étant un genre que j'affectionne peu. Et pourtant... quel coup de cœur ! La Fille sans passé est davantage qu'une romance ; c'est une histoire qui sonne vrai, car elle aurait pu arriver à chacun d'entre nous. De plus, je me suis retrouvée en l'héroïne, à peine âgée de 16 ans et perdue dans les affres de l'adolescence. Ajoutez à cela une pointe de science-fiction, et vous obtenez l'une de mes meilleures lectures de l'année, voire la plus touchante.

The Witcher, tome 2 : L’Épée de la providence, Andrzej Sapkowski

[Heroic fantasy] Je vais être franche : ce deuxième volet m'a paru très inégal. Je me suis carrément ennuyée à la lecture de certaines nouvelles, tant l'intrigue se perd dans des détails superflus et des dialogues interminables. En bref, l'auteur en fait des tonnes ! Mais, mais, mais... les deux dernières nouvelles m'ont conquise. J'y ai retrouvé le fil rouge du début, celui qui m'avait donné envie de lire la saga. Désormais, j'hésite à poursuivre l'aventure...

The Witcher, tome 1 : Le Dernier Vœu, Andrzej Sapkowski

[Heroic fantasy] Impossible de me sortir la série Netflix de la tête durant ma lecture. Et comme j'ai adoré cette dernière, j'ai aussi apprécié ce premier tome, malgré un scénario moins travaillé. Le seul bémol ? Le style de l'auteur qui, selon moi, manque de finesse et de fluidité, notamment dans les dialogues.

Les Faucons de Raverra, tome 3 : L’Empire libéré, Melissa Caruso

[Fantasy politique] Impossible de s'ennuyer dans ce troisième tome, tant le rythme est effréné. Allant de rebondissement en rebondissement, de surprise en surprise, je me suis laissé emporter sans regret. Voilà donc une trilogie qui m'a indubitablement conquise !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑