Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Tag

Éditions du Chat Noir

Les Chaînes du silence, Céline Chevet

[Fantastique] Original et déroutant, voilà deux adjectifs qui correspondent bien à ce one-shot. Céline Chevet revisite ainsi le mythe du vampire avec brio, lui conférant une nouvelle identité. Outre l'univers onirique qu'elle développe avec finesse, j'ai apprécié la double temporalité présente au cœur de l'intrigue. Je n'ai pas de préférence entre passé et présent, tant les personnages que l'on y rencontre m'ont touchée !

The Dead House, Dawn Kurtagich

[Fantastique] Quelle lecture ! Entre occultisme et dédoublement de la personnalité, The Dead House s'est révélé extrêmement addictif, car l'on finit par ne plus savoir qui croire, ni que penser. Je l'ai donc dévoré en deux jours, conquise par sa narration peu commune, son ambiance légèrement horrifique et son intrigue riche en surprises !

Holomorphose, tome 2 : Armageddon, Jean Vigne

[Urban fantasy] Quelle bonne surprise que ce second tome ! Bon, c'est certain, je me serais bien passée des trois romances en filigrane de l'histoire, mais il faut croire que la fin du monde imminente pousse les hommes à s'aimer. Quoi qu'il en soit, j'apprécie toujours l'humour mordant de Jean Vigne, ainsi que sa capacité à offrir des tournants improbables, mais crédibles, à son intrigue. Quant au final, il m'a complètement chamboulée !

Ce qui hante les bois, Dawn Kurtagich

[Fantastique] Dans Ce qui hante les bois, Dawn Kurtagich fait montre d'un talent exceptionnel pour instaurer une atmosphère particulière. Celle-ci est à la fois glauque et poisseuse ! Alors, si je me suis impatientée durant la première partie, suite à quelques longueurs, je les ai bien vite oubliées quand l'histoire a finalement révélé ses mystères. Quel dénouement, vraiment !

Le club des érudits hallucinés, Marie-Lucie Bougon

[Steampunk] Les personnages, pleins d'originalité, contribuent largement à faire de cette histoire une fabuleuse aventure ! Teintée de réflexions scientifiques et philosophiques, celle-ci se déroule en outre dans un décor digne de la révolution industrielle. Je recommande !

Holomorphose, tome 1 : Blasphème, Jean Vigne

[Urban fantasy] Dans l'ensemble, Blasphème fut une bonne lecture. Je déplore néanmoins des clichés plus qu'inutiles et quelques longueurs en première partie. Heureusement, la seconde est riche en rebondissements inattendus, voire même improbables !

Nox, Eloïse Tanghe

[Fantastique] Voilà donc une sombre histoire de sorcières portée par une plume grandiose, l'alliance parfaite entre phénomènes étranges et destin tragique. Malgré quelques creux dans l'intrigue et des personnages au passé trop dramatique, j'ai passé un bon moment de lecture !

Mortal Song, Megan Crewe

[Fantastique] Si j'ai beaucoup aimé l'univers japonais et l'idée selon laquelle l'héroïne n'était pas l'élue de la prophétie, mais un leurre destiné à protéger cette dernière, je déplore une intrigue prévisible et des personnages sans profondeur. Heureusement, dans le dernier tiers, l'histoire change du tout au tout grâce à des rebondissements inattendus !

Les Orphelins du sommeil, Pascaline Nolot

[Fantastique] Des héros victimes de troubles du sommeil, un univers de cauchemars et de sublimes illustrations : tous les éléments étaient réunis pour faire de ce one-shot une réussite. Et, effectivement, je me suis régalée !

Noces d’écailles, Anthelme Hauchecorne & Loïc Canavaggia

[Heroic fantasy] Je l'ai déjà dit, mais je le répète : je suis tombée sous le charme de l'imaginaire d'Anthelme Hauchecorne. Sa plume, alliée au talent indéniable de Loïc Canavaggia pour le dessin, ne pouvait qu'offrir un résultat exceptionnel. Noces d'écailles en est la preuve !

Lake Ephemeral, Anya Allyn

[Anticipation] Ce que je préfère dans un roman ? Être surprise ! Et ce fut le cas avec Lake Ephemeral, un OVNI littéraire dont le mélange des genres m'a convaincue. Tout est parfaitement orchestré par l'auteure, de l'ambiance merveilleusement gothique à l'évolution spectaculaire des personnages.

Le Carnaval aux Corbeaux, tome 1 : Le Nibelung, Anthelme Hauchecorne

[Fantastique] Si l'ambiance du Carnaval aux Corbeaux est agréablement surréaliste, je dois avouer que je me suis perdue dans son intrigue, particulièrement complexe. J'espère que la suite apportera des réponses à mes nombreuses questions !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑