[Dark fantasy] Comme toujours, Angel Arekin nous offre un volet riche en révélations. Dans Le Prisonnier, les masques tombent et les personnages révèlent leur vrai visage. Je sens que les réponses ne sont plus très loin, enfin !