[Post-apocalyptique] Dans ce dernier tome, la folie guette nos personnages, qu'elle se cache en eux, ou dans les actes des autres. C'est donc avec brio que l'auteure relance son intrigue par une guerre civile qui semble tout engloutir, et jusqu'à la bonté elle-même. Chloé Jo Bertrand manie les sentiments avec une habileté qui force l'admiration, car j'ai cru mourir moi aussi, en compagnie de nos héros...