Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Tag

Mon’s Livre 2018

Imagination, tome 1 : Le dernier envol, S. G. Baud’Huin

[Low fantasy - Aventures] Un rythme extrêmement lent, une intrigue cousue de fil blanc, un univers sans grand intérêt et, pour finir, des héros stéréotypés. Que dire de plus si ce n'est que je n'ai pas apprécié ma lecture ?

Outre-Temps (livre 1), Elisa M. Poggio

[Low fantasy] La plus grande force d'Outre-Temps, c'est son univers extrêmement dense, et pourtant accessible à tous. Il serait digne d'une adaptation au cinéma, tant il est visuel ! Ajoutez à cela des héros qui sonnent juste et une intrigue riche en aventures, et me voilà conquise !

Le crépuscule d’Æsir, Élie Darco

[Dark fantasy] Malgré des débuts difficiles, que j'impute au style inutilement lourd de l'auteure, j'ai passé un bon moment de lecture. Élie Darco a créé un véritable contraste entre son univers, violent au possible, et la force qui caractérise ses personnages, prêts à tout pour survivre.

Lucy et le royaume des morts, Aurélien Levray

[Low fantasy] Ce one-shot ne sort pas des sentiers battus. L'intrigue est convenue, les personnages stéréotypés et l'univers sans éclats. Vraiment, j'en attendais beaucoup plus !

Ray Shepard, tome 1 : Amnésie, Morgane Rugraff

[Urban fantasy] L'univers de Ray Shepard est tout simplement incroyable ! Mais pour le reste... Aïe ! Les personnages stéréotypés, le scénario répétitif et la plume maladroite m'ont clairement rebutée.

Les Autres, étape 3 : Le Saigneur, Sandra Moyon

[Urban fantasy] Ce dernier tome a été une agréable surprise. L'histoire n'est pas (totalement) tombée dans le cliché du vampire, comme je le craignais, mais a pris un tour inattendu. Voilà donc une belle conclusion pour cette trilogie !

Rozenn (livre 2), Laëtitia Danae

[Fantasy politique] Ce deuxième tome confirme tout le talent de Laëtitia Danae pour les intrigues de cour et les histoires centrées sur la révolte. Que dire de plus si ce n'est que ce diptyque est un coup de coeur pour moi ?

Les baleines célestes, Elodie Serrano

[Space opera] Voilà une lecture déroutante, mais néanmoins plaisante et pleine de poésie. Je suis donc partie à la recherche d'une baleine céleste, le sourire aux lèvres.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑