Recherche

Avis lecture – Blog imaginaire : fantasy, fantastique, science-fiction (SFFF)

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Tag

Service de presse

La Dernière Arche, Romain Benassaya

[Space opera - Anticipation] Quelle lecture addictive ! Surtout, n'ayez pas peur de vous perdre dans l'intrigue, celle-ci a un sens bien caché que Romain Benassaya prend plaisir à révéler de façon magistrale lors du dénouement ! Comme moi, vous vous questionnerez beaucoup, douterez peut-être, mais je puis vous assurer que le scénario est parfaitement maîtrisé, à l'image de l'univers et des explications qui l'accompagnement. Seul petit bémol : les quelques facilités et longueurs dans la deuxième partie, mais rien de bien grave. Je recommande chaudement !

QI, Christina Dalcher

[Dystopie] Après Vox, Christina Dalcher revient avec une dystopie encore plus percutante ! À travers les questionnements et les découvertes de son héroïne, elle aborde une foule de problématiques, et pas seulement la façon de mesurer l'intelligence pour créer l'élite de la société. QI va bien plus loin que cela et s'inspire même du passé pour nous prouver que l'homme peut très rapidement succomber à un sentiment de supériorité pourtant injustifié... Un coup de cœur que j'ai dévoré en une journée ! Ne passez pas à côté de cette pépite, d'autant que les quelques défauts que j'avais pu relever dans Vox ont été gommés avec brio.

Je suis ta nuit, Loïc Leborgne

[Fantastique] Je suis ta nuit, c'est un roman d'horreur qui flirte avec le gore sans jamais vraiment tomber dedans, et c'est probablement pour cela que l'ambiance est aussi réussie. Le hic ? L'intrigue piétine dans la première partie, ce qui a mis ma patience à rude épreuve. La suite a toutefois tenu ses promesses, que ce soit au niveau du rythme, des personnages ou de l'aspect fantastique. Ce dernier est en partie métaphorique, toutefois il est bien réel pour les héros. Après tout, ce ne sont que des enfants dont l'imagination est un véritable atout dans leur lutte contre le Mal... Une jolie découverte !

Alien Earth, Megan Lindholm (Robin Hobb)

[Space opera] Une édition collector dans une box littéraire contenant goodies et autres surprises ? Toutes les raisons sont réunies pour vous faire craquer ! Mais n'oublions pas l'essentiel : Alien Earth, une pépite de science-fiction ! Comment vous en convaincre ? En décrivant son univers dense et complexe, mais néanmoins accessible ? En parlant des héros dont la profondeur offre encore plus de crédibilité au récit ? En évoquant l'intrigue qui mêle introspection, action et révélations ? Ah non, je sais, en vous rappelant l'auteure : Megan Lindholm alias Robin Hobb, une valeur sûre !

Le Nez-Boussole d’Ulfänt Banderõz, Dan Simmons

[Fantasy - Aventures] Le Nez-Boussole d'Ulfänt Banderõz fut pour moi l'occasion de découvrir, au moins brièvement, l'univers de Jack Vance auquel Dan Simmons rend hommage. Est-ce que j'en ai saisi toute la richesse ? Absolument pas, mais c'est mieux que rien ! Néanmoins, au-delà du worldbuilding légendaire, j'aurais aimé trouver une intrigue plus fouillée, plus complexe. Mais ce n'était vraisemblablement pas l'objectif de l'auteur, raison pour laquelle je suis convaincue que cette aventure pleine d'action plaira aux amateurs du genre !

Bloodsilver, Wayne Barrow

[Uchronie - Fantastique] Bloodsilver, c'est un recueil de nouvelles qui fait la part belle aux légendes américaines ! Et je vous le dis : après les avoir découvertes sous l'angle de l'uchronie vampirique, je n'ai jamais été aussi curieuse de connaître la véritable histoire ! Certes, les vampires n'étaient pas assez présents à mon goût, mais j'ai apprécié la manière dont ils étaient représentés, l'aura de mystère les entourant, ni trop bestiale, ni trop idéalisée. En bref, une réussite sublimée par le style de Wayne Barrow qui m'a sortie de ma zone de confort !

Le Manoir de Lakesedge (tome 1), Lyndall Clipstone

[Fantastique] Quelle plongée réussie dans mes lectures d'adolescente ! Entre mystères sanglants et magie corrompue, ce roman gothique fait la part belle aux ambiances sombres où seul un espoir ténu persiste ! Bien sûr, la romance occupe une place importante, néanmoins ce ne fut pas l'essentiel à mes yeux. Je me suis plutôt concentrée sur la mythologie développée par l'auteure, pas fondamentalement originale, mais très plaisante. Et puis, dangers et révélations ne manquent pas malgré un rythme très posé. C'est décidé, je lirai la suite !

The 8list, Pierre Léauté

[Anticipation] Bien que ce ne soit pas mon genre de prédilection, je me suis régalée avec ce techno-thriller addictif. En basant son roman sur l'idée que la haine est universelle (vrai) et qu'il est possible d'en tirer profit (encore vrai), Pierre Léauté fait de The 8list une vérité aussi captivante que dérangeante. Pour ce faire, il nous invite à suivre les aventures (les succès et les déboires, plutôt) d'un anti-héros dont la haine surpasse de loin celle des autres. Pourquoi ? Que lui est-il arrivé ? Eh bien, tant de choses qui m'ont permis de le comprendre ! Je pourrais en dire beaucoup plus sur cette critique de la société à l'heure des réseaux sociaux, tant ce roman est riche (y compris sur le plan technologique, gare à la surchauffe du cerveau !), mais le mieux est encore que vous le découvriez par vous-même. Personnellement, je suis conquise !

La Maison aux milles étages, Jan Weiss

[Dystopie] Malgré toutes les qualités de La Maison aux mille étages, je n'ai pas pris de plaisir à ma lecture. Pourquoi ? Eh bien, c'est simple : le surréalisme prend largement le pas sur la dystopie, or c'est un genre que je n'affectionne pas. Ni l'intrigue, qui a clairement moins d'importance que le sous-texte, ni le style volontairement fouillis, mais rythmé, ne m'ont emportée. Bien sûr, j'ai vu la profondeur des messages cachés et l'intelligence de l'univers, toutefois cela n'a pas suffi.

Votre Grâce est sur les dents, Le Stryge

[Fantastique] Voilà donc un roman vampirique qui a du mordant, mais qui manque toutefois de subtilité. Entrecoupée de répliques bien senties et de visites nocturnes dans Paris, l'action est pourtant entraînante. On ne s'ennuie pas ! Je regrette simplement que l'enquête ne soit pas plus aboutie et la psychologie des personnages pas plus creusée. Le héros a certes du bagout, mais son côté homme à femmes m'a lassée, tout comme les scènes de sexe inutilement explicites. Quant à la fin, elle est beaucoup trop abrupte.

La Lumière lointaine des étoiles, Laura Lam

[Huis clos spatial] Véritable mélange des genres, La Lumière lointaine des étoiles est à mi-chemin entre le thriller et la science-fiction, entre le pré-apocalyptique et le huis clos spatial. Le résultat aurait pu être fouillis, mais au contraire ! Je n'ai jamais vu de scénario aussi bien maîtrisé. Laura Lam alterne d'ailleurs présent et passé afin d'offrir toute sa profondeur à l'intrigue et, surtout, de donner du sens à la quête des deux héroïnes, mère et fille adoptive. C'est autant leur histoire que celle de l'humanité qui tente de fuir une terre à l'agonie. En un mot, grandiose !

After Yang et autres histoires, Alexander Weinstein

[Anticipation] Si j'étais plus qu'impatiente de découvrir After Yang, la nouvelle principale de ce recueil, ce n'est pas celle que je retiendrai en définitive. J'ai d'ailleurs craint dans un premier temps de ne pas adhérer au style et aux messages d'Alexander Weinstein, mais le charme a finalement opéré. J'ai apprécié les questionnements de ses personnages, notamment quant à leur place dans le monde, ainsi que toutes les dérives potentielles de la technologie. Alors qu'elle est censée rapprocher les hommes, elle ne fait qu'ajouter des barrières et complexifier leurs relations. Jusqu'à quel point ? Il vous faudra le découvrir par vous-même !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑