Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Tag

Service de presse

Johannes Cabal, tome 1 : Le Nécromancien, Jonathan L. Howard

[Fantastique] En toute objectivité, le premier tome de Johannes Cabal est excellent ! J'ai souri, ri même, face au ton mordant de l'auteur et aux répliques cinglantes du héros. Toutefois, cela n'a pas suffi avec moi. En effet, j'aurais aimé que l'intrigue soit moins linéaire et plus approfondie. Mais Jonathan L. Howard a fait le choix d'une ambiance légère, ce que je respecte. En outre, de véritables enjeux se profilent pour la suite. Je ne compte pas la lire, mais si vous êtes sensible à l'ironie et que vous aimez les comparaisons douteuses, alors... Foncez !

Vorrh (tome 1), B. Catling

[Fantastique] Vorrh est une saga particulière que je recommande uniquement aux passionnés d'imaginaire (pour les autres, vous n'êtes pas prêts !). Globalement, j'ai apprécié ce premier tome malgré le style parfois hermétique de l'auteur qui alourdit son récit de tirades quasiment incompréhensibles. En fait, je suis intriguée par la dimension religieuse qui entoure la forêt. Seul bémol : je n'ai pas saisi la finalité de l'histoire, tant il reste de mystères. J'espère donc que le deuxième volet apportera des réponses.

Les Irradiés d’Égavar, tome 1 : Les Affres du temps, Élodie Vallée Wielgosz

[Post-apocalyptique - Anticipation] Dans ce roman, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. Et pour cause, le rythme est effréné, voire un peu trop d'ailleurs ! En effet, les événements s'enchaînent à une telle vitesse que l'histoire perd en crédibilité et les personnages en profondeur. En outre, aucune explication n'est apportée quant aux ravages du futur. Toutefois, bien qu'elle ne m'ait pas convaincue, je reconnais une véritable cohérence à l'intrigue. Dommage qu'elle ne se dévoile que dans le dernier tiers !

Ursibel, tome 1 : Fils de la Grande Ourse, Caroline Jeaneres

[Heroic fantasy] Je ne peux le nier, l'univers de cette saga est un véritable dépaysement, même si certains aspects m'ont fait froid dans le dos. Heureusement, les enfants n'y verront que du feu grâce à un double niveau de lecture. Le hic, c'est que je n'ai pas accroché au héros, trop enfantin à mon goût. En revanche, j'ai apprécié les adultes, et plus particulièrement les antagonistes, pour les enjeux qui se trouvent entre leurs mains. En bref, ce premier volet n'est pas une déception, mais pas non plus une parfaite réussite. J'ignore encore si je lirai la suite.

Héla et les quatre royaumes, Marie-Line Brault

[Heroic fantasy] Malheureusement, Héla et les quatre royaumes ne m'a pas convaincue outre mesure. Bien que prometteur, l'univers n'est pas suffisamment développé et l'histoire va bien trop vite. De plus, les personnages manquent cruellement de nuances, aboutissant pour la plupart à des clichés. Mais peut-être ce roman est-il simplement trop jeunesse pour moi ? En effet, des enfants y trouveraient davantage leur bonheur.

Les Oubliés de l’Amas, Floriane Soulas

[Space opera] Les Oubliés de l'Amas est le troisième roman de Floriane Soulas, et selon moi le meilleur jusqu'à maintenant ! C'est un vrai récit de science-fiction adulte qui demeure accessible aux néophytes tels que moi, et que c'est appréciable ! L'auteure propose ainsi une intrigue d'envergure qui révèle tout son potentiel dans la seconde moitié. Bien que la priorité de l'héroïne soit de retrouver son jumeau, le scénario va au-delà de cette seule préoccupation et déploie des enjeux passionnants. J'ai été captivée jusqu'à la dernière ligne, ce qui me permet de hisser cette lecture au rang de coup de cœur !

Les Âmes inconscientes, Rod Marty

[Fantastique] En alternant les chapitres entre passé et présent, Rod Marty nous entraîne dans une quête familiale qui transcende le temps. J'ai adoré la thématique de la réincarnation et, chose plus étonnante encore, l'aspect historique du roman. Mais ça, c'est uniquement parce que l'auteur nous transporte dans le temps et dans l'espace en quelques mots seulement, pour nous inviter à faire la connaissance de ses héros. Et quels héros ! Terriblement attachants, ils ont su me toucher tous autant qu'ils sont. En bref, un coup de cœur aussi fort qu'inattendu !

Time Salvager (tome 1), Wesley Chu

[Space opera - Post-apocalyptique] La force de Time Salvager, c'est incontestablement son rythme. L'intrigue avance sans cesse, puisque Wesley Chu alterne entre présentation de ses personnages, action et rebondissements. J'ai accroché dès le deuxième chapitre, un peu effrayée par la technologie avancée durant le premier. Cependant, n'ayez aucun doute : même si vous êtes novice en science-fiction, vous n'aurez aucun mal à suivre les aventures de James Griffin-Mars, héros certes un peu cliché, mais terriblement attachant !

La Baleine blanche des mers mortes, Aurélie Wellenstein & Olivier Boiscommun

[Fantastique - Post-apocalyptique] Adaptée du roman Mers mortes et faisant office de préquel, cette bande dessinée est un chef-d'œuvre visuel. Les dessins, constitués de couleurs vives et d'une multitude de détails, sont tout simplement sublimes. J'ai également apprécié retrouver Bengale, personnage ô combien charismatique rencontré dans le livre. Néanmoins, format oblige, je suis restée sur ma faim. Tant pis, ce fut quand même une belle expérience de lecture (que je déconseille aux âmes sensibles en raison de scènes particulièrement macabres).

Bienvenue à Perfect City (tome 1), Helena Duggan

[Dystopie] Voilà un titre un peu trop jeunesse pour moi, mais qui devrait plaire aux enfants (dès 8 ans). Les idées sont brillantes, l'univers original, l'intrigue riche en aventures ; impossible de s'ennuyer entre les pages de ce livre. Seuls bémols pour ma part : les révélations que j'ai facilement anticipées et les antagonistes que j'ai trouvés trop lisses. Je tiens néanmoins à souligner l'ambiance un chouia creepy qui fait de Bienvenue à Perfect City, un roman parfait pour Halloween !

La Guerre du Lotus, tome 3 : Endsinger, Jay Kristoff

[Fantasy politique - Steampunk] Très centré sur l'action, ce dernier tome n'est pas mon préféré de la série, mais c'est uniquement parce que je ne suis pas une adepte des combats. Or, pour le grand final, il fallait bien une bataille à la hauteur de cette trilogie époustouflante. J'ai tout de même adoré les révélations concernant la Guilde, la relation qui unit Buruu à Yukiko et, surtout, les émotions que ne manque pas de faire naître l'auteur tout au long du dénouement.

La Guerre du Lotus, tome 2 : Kinslayer, Jay Kristoff

[Fantasy politique - Steampunk] Honnêtement, les 200 premières pages de ce tome 2 ont été laborieuses, d'abord parce que Yukiko se perd dans sa colère, ensuite parce que l'auteur insère de nouveaux points de vue, ralentissant considérablement le rythme de l'histoire. Mais une fois ce cap passé, j'ai retrouvé tout ce que j'aimais dans cette saga. Addictive, l'intrigue m'a tour à tour transportée et déchiré le coeur. On peut donc parler d'un presque coup de cœur. Attention, néanmoins : ce deuxième volet est bien plus adulte que le premier. Selon moi, les âmes sensibles devraient s'abstenir...

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑