Recherche

Blog littéraire spécialisé dans les genres de l'imaginaire

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits…

Auteur

Les Fantasy d'Amanda

La Cité exsangue, tome 2 : Flamboyance, Mathieu Gaborit

[Dark fantasy] Mathieu Gaborit est l'un de mes auteurs préférés, et ce n'est pas pour rien. La finesse de sa plume et la puissance de son imaginaire s'expriment avec une telle force dans ce deuxième volet ! J'avais pourtant peur de m'y plonger, car le premier m'avait laissé un goût de trop peu. Mais quelle erreur ! Moi qui aime les histoires de rébellion, j'ai été servie. Seul tout petit bémol : le final, que j'aurais aimé un peu plus court, mais cela tient surtout à mes goûts personnels.

La Cité des Âmes, tome 1 : Andorra, Charlotte Reichenbach

[Heroic fantasy] Que ça fait du bien de lire un roman d'heroic fantasy moderne ! On retrouve certes quelques codes du genre, mais on ne s'ennuie pas pour autant grâce à un rythme soutenu, des points de vue multiples et beaucoup d'action. Attention, Andorra est un premier tome, donc il y a pas mal de mystères pour peu de révélations, mais j'imagine qu'elles seront pour la suite. Suite que j'ai bien l'intention de dévorer !

Étrangers, Gardner Dozois

[Anticipation] En lisant le synopsis d'Étrangers, j'avais imaginé une tout autre histoire que celle écrite par Gardner Dozois. Ainsi, ma déception fut grande au début, accentuée par les trop nombreuses descriptions qui parsèment le texte. Et pourtant, j'ai fini par adhérer à l'absence de clichés concernant la romance et par la pertinence de l'intrigue sur les plans culturel et sociologique. La deuxième partie fut donc un joli coup de cœur ! Action et révélations se sont donné rendez-vous dans un final aussi bouleversant que surprenant !

Le Chant des Géants, David Bry

[Heroic fantasy] Le Chant des Géants, c'est de la fantasy épique comme je n'en avais plus lu depuis longtemps ! Et c'est une réussite, car l'auteur s'est débarrassé des longueurs habituelles du genre. Un nombre de personnages restreint et des ellipses temporelles bien placées, voilà qui confère du dynamisme au récit sans altérer sa profondeur. J'aurais aimé être davantage surprise quant aux dessous de l'intrigue, mais cela ne m'a pas empêchée de passer un super moment de lecture, sublimé par la plume incroyable de David Bry !

Vaisseau d’Arcane, tome 1 : Les Hurleuses, Adrien Tomas

[Fantasy politique - Steampunk] C'est avec un réel plaisir que j'ai retrouvé l'univers de Vaisseau d'Arcane, déjà exploité dans les précédents romans, jeunesse ceux-ci, d'Adrien Tomas. Mais cette fois, l'intrigue est plus adulte, les machinations plus poussées, et le résultat n'en est que meilleur ! Entre la fuite éperdue de l'héroïne, bien décidée à sauver son frère, et les complots de Nym, la main armée des hautes sphères du pouvoir, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Vivement la suite !

Un Éclat de givre, Estelle Faye

[Post-apocalyptique] Outre la plume merveilleuse d'Estelle Faye, ce qui fait la force d'Un Éclat de givre, c'est son univers fantasmagorique. Paris est complètement revisité, et j'ai adoré en découvrir chaque recoin ! Quant au héros, il a dû en dérouter certains, mais personnellement j'ai été sensible à ses failles et à son désir de liberté qui se traduit aussi par des mœurs légères (vous voilà prévenus !). Bref, pas de reproche à formuler si ce n'est un creux dans l'intrigue au milieu du roman et une fin qui me laisse perplexe.

Cemetery Boys, Aiden Thomas

[Fantastique] Cemetery Boys est un bon roman YA que j'aurais certainement adoré plus jeune ! Les personnages sont pleins de courage, la culture mexicaine agréablement dépaysante et la touche de fantastique bien dosée. Surtout, il aborde avec beaucoup d'intelligence la notion de transgenre et transmet des valeurs essentielles d'acceptation. Mais selon moi, tout n'est pas parfait : je n'ai réellement accroché à l'intrigue qu'après 200 pages, car les débuts sont un peu longs, et le scénario comporte quelques maladresses, quelques facilités. Rien qui ne m'ait réellement empêchée de savourer ma lecture, cependant !

Les Aînés, tome 3 : Le Cycle brisé, Serenya Howell

[Heroic fantasy] Est-ce que j'étais triste à l'idée de quitter Asroth ? Certainement, mais la curiosité l'a emporté ! Je me suis donc plongée avec plaisir dans ce dernier volet et ai eu un joli coup de cœur pour la première partie. Quant à la seconde, j'ai trouvé qu'elle s'enlisait un peu trop dans un quotidien répétitif. Dommage, mais pas bien grave, puisque l'on termine en beauté ! Sachez-le : ce final divisera les lecteurs mais, pour ma part, je suis satisfaite !

Destination Outreterres, Robert Heinlein

[Anticipation] En toute franchise, les débuts de Destination Outreterres m'ont un peu refroidie : les descriptions étaient trop nombreuses et les dialogues trop longs. Bon, j'ai fini par m'y faire et, surtout, par apprécier l'intrigue qui réunit tout ce que j'aime : une nature hostile, de multiples dangers et des alliés pas toujours fiables. En un mot, la survie ! J'ai ainsi suivi le héros jusque dans la création d'une nouvelle société, avec tous les rebondissements que cela implique. Intéressant, même si le genre est on ne peut plus connu.

Illuminae, tome 2 : Dossier Gemina, Amie Kaufman & Jay Kristoff

[Space opera] C'est avec plaisir que j'ai retrouvé tout ce qui fait le succès d'Illuminae : une narration unique, composée de tout un tas de documents, un duo de héros attachants (bien qu'un peu clichés) et, surtout, une intrigue explosive. Actions et rebondissements, courses-poursuites et révélations : tout participe au final grandiose de ce deuxième volet !

Encyclopédie des Dragons légendaires, Geoffrey Legrand, Kim Van Deun & Guillaume Sangay

[Fantasy] Comment résister à l'Encyclopédie des dragons légendaires, alors que je suis fan de ces créatures depuis toujours ? Ce beau livre est un chef-d'œuvre visuel, les illustrations sont absolument sublimes ! Du côté de la narration, j'ai largement préféré la partie consacrée au Moyen-Orient et à l'Asie, tout simplement parce le dragon y est plus représenté. Quelle lecture passionnante !

Meute, Karine Rennberg

[Fantastique - Post-apocalyptique] Meute est certes une histoire de loups-garous, mais elle s'éloigne des clichés du genre. Pour commencer, le récit est écrit à la deuxième personne du singulier ; c'est déroutant au début, mais j'ai rapidement accroché. D'autre part, c'est moins un univers soft-apocalyptique que l'histoire de deux héros dont la vie est chamboulée par l'arrivée d'un troisième aux multiples traumatismes. Même si je les ai parfois trouvés un peu trop dévoués les uns envers les autres, ils sont attachants et bien creusés. Mon seul regret concerne un aspect de l'intrigue que j'aurais souhaité voir plus développé.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑