Éditeur : Bragelonne
Date de sortie : 14 novembre 2018
Genre : dark fantasy

Synopsis

Depuis la Nuit des Innombrables Lames, les rebelles des Hôtes sans Lune sont traqués sans relâche. La plupart d’entre eux ont été obligés de fuir la cité. Çeda, qui s’est réfugiée dans le désert, découvre qu’un Roi compte se retourner contre les autres souverains. Elle imagine alors un plan risqué : libérer les asirim, les esclaves immortels des Rois. Mais le meilleur stratège de ces derniers est à ses trousses…

Tandis que la jeune fille tente de sauver les siens, la machiavélique reine de Qaimir, l’impitoyable mage de sang Hamzakiir et le Roi des Lames se préparent au terrible affrontement qui décidera du sort des peuples du désert…

Critique

Comment ça, je suis en retard ?!

En décembre dernier, je me suis mis en tête de terminer mes sagas en cours (quand c’était possible, bien sûr). Un tel objectif incluait donc la lecture du tome 3 de Sharakhaï, mais… je la redoutais quelque peu. Pourquoi ? Eh bien, s’agissant d’un univers particulièrement dense, d’un récit particulièrement complexe, j’avais peur de ne pas réussir à raccrocher les wagons. J’avais tout de même lu Le Sang sur le sable plus d’un an auparavant !

Pourtant, mes peurs se sont révélées infondées. J’avais à peine tourné les premières pages que l’histoire me revenait en mémoire. En outre, l’auteur n’hésite pas à faire des rappels aux moments opportuns !

Bref, j’ai pu savourer ce livre au-delà de mes espérances. Et qu’on se le dise, ce troisième opus est à la hauteur du précédent. Magistral !

Des héros sur un échiquier grandeur nature

Çeda, Emre, Davud ou encore Ramahd : je ne sais lequel de ces personnages j’ai préféré suivre au cours de cette épopée. Chacun à leur manière, ils sont indispensables. Chacun à leur manière, ils font pencher la balance en faveur de la rébellion.

En fait, j’ai l’impression que Bradley P. Beaulieu joue une partie d’échecs finement orchestrée, à ceci près qu’il a réinventé les règles. Chaque pion dispose de ses propres pouvoirs, possède ses propres faiblesses. Et quand l’un se déplace, c’est tout le plateau qui s’en trouve affecté… jusqu’à renverser les Rois, peut-être ?

À ce propos, je maintiens ce que j’ai dit dans ma chronique précédente : une liste des Rois aurait été la bienvenue. Cette fois néanmoins, je suis parvenue à me les représenter sans trop de difficultés. En effet, plus on avance dans l’histoire, plus on apprend à les connaître. Et à défaut d’être attachants, ils se révèlent très captivants, surtout Ihsan.

Dans Le Voile de lances cependant, l’auteur creuse davantage son univers et nous invite à faire la connaissance des Dieux, plus cruels encore que les Rois. Quelles sont leurs véritables intentions ? Mystère !

Vous l’aurez donc compris, la partie d’échecs est loin d’être terminée !

Çeda au cœur de l’intrigue

Puisqu’elle les a trahies, Çeda ne fait plus partie des Vierges du Sabre. Elle est donc traquée sans relâche par les Rois et ses serviteurs, mais cela ne l’empêche pas de prendre des risques. Un peu trop, peut-être ? Je l’avoue, je me suis lassée de la voir frôler la capture ou la mort au début du roman, car l’on se doute qu’elle s’en sortira d’une façon ou d’une autre. Heureusement, l’auteur s’est rapidement renouvelé et j’ai bien vite oublié ce léger bémol.

À travers Çeda, la treizième tribu revêt une importance particulière dans ce troisième volet, davantage que dans les précédents. Les mystères qui l’entourent sont loin d’être résolus, et cela attise ma curiosité. J’ai hâte de voir Çeda obtenir des réponses à ses questions !

La bataille finale

Comme je ne suis pas une adepte des scènes de combat, le final n’a pas été aussi grandiose que je l’espérais. Ou, plus exactement, il m’a paru un peu longuet. Mais c’était tout de même épique, je peux vous l’assurer, en particulier dans les dernières pages !

J’attends donc le quatrième tome de pied ferme. D’ailleurs, si vous avez des informations concernant sa traduction, je suis preneuse ! 

Du même auteur

Sharakhaï, tome 1 : Les Douze Rois de Sharakhaï, Bradley P. Beaulieu
Sharakhaï, tome 2 : Le Sang sur le sable, Bradley P. Beaulieu