Éditeur : Rageot
Date de sortie : 15 mai 2019
Genres : fantasy, aventures (jeunesse)

Synopsis

Héra et Intissar ont pénétré au cœur de la montagne. Elles ont l’espoir d’y trouver les Semeurs et de les convaincre de se joindre à elles dans leur lutte contre la Brume. Mais pour les habitants de ces tunnels sans fin, ces deux étrangères sont une menace. D’autant qu’ils détiennent une magie d’une puissance inégalée… et qu’ils ne sont pas prêts à la partager.

Critique

Comme un goût de trop peu qui persiste

Dans ma chronique du premier volet, je vous avais parlé de ma frustration concernant son nombre restreint de pages. Et même si savais déjà que le problème se répéterait dans le tome 2, je n’ai pas pu m’empêcher de le dévorer. Et, en effet, dans Le choix des élues, tout va très vite ; on n’a pas le temps de se poser des questions, ni de reprendre son souffle.

Cet aspect du récit est autant une force qu’une faiblesse. Certes, j’aurais aimé creuser davantage certains points et faire durer le plaisir, mais le résultat aurait-il été aussi dynamique ? Aussi prenant ?

Une belle palette de personnages

Cette fois, j’ai eu moins de mal à différencier Intissar et Héra, le rôle de chacune se précisant au fil des pages. Certes, elles manquent toujours de profondeur, mais ce sont des héroïnes fortes qui raviront les jeunes lecteurs. Car, en dépit des épreuves qu’elles devront affronter, elles resteront fidèles à elles-mêmes : courageuses et sensibles, déterminées et bienveillantes.

Les personnages secondaires – mais néanmoins importants ! – sont par ailleurs nombreux. J’ai adoré découvrir progressivement l’histoire d’Aïstos au début de chaque chapitre et suivre Saraï dans ses pérégrinations. Si l’on compte, cela fait beaucoup de récits parallèles pour seulement 320 pages, mais on ne s’y perd pas un instant. Et j’ai apprécié cette richesse de points de vue !

Seul bémol : les antagonistes m’ont paru inutilement machiavéliques, tant la Brume que Kellan. Dommage !

Un diptyque riche en aventures, mais pas que !

C’est certain, on pourrait relever quelques facilités scénaristiques – des personnages qui tombent à pic, une conversation surprise par des oreilles indiscrètes, un rêve à double sens, etc. -, mais on se laisse entraîner sans résister dans un tourbillon de rebondissements, d’actes héroïques et de sauvetages inopinés. Dans le même temps, Cindy Van Wilder approfondit son univers et véhicule de beaux messages en faveur de la tolérance, même si j’ai trouvé celui portant sur la transsexualité un chouia mal amené.

Quant au final, il est à l’image de la saga : un peu facile sur certains côtés, mais pas vraiment cliché. En bref, il est digne de ce roman d’aventures !

Du même auteur

Terre de Brume, tome 1 : Le sanctuaire des Dieux, Cindy Van Wilder

Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers, Cindy Van Wilder
Les Outrepasseurs, tome 2 : La Reine des Neiges, Cindy Van Wilder
Les Outrepasseurs, tome 3 : Le Libérateur, Cindy Van Wilder
Les Outrepasseurs, tome 4 : Ferenusia, Cindy Van Wilder